fbpx

Un nouveau régime pour les primes énergies et à la rénovation

Un nouveau régime pour les primes énergies et à la rénovation

Le régime des primes à la rénovation et à l’énergie est modifié en Région wallonne.

C’est officiel depuis quelques jours, le régime des primes à la rénovation et à l’énergie est modifié en Région wallonne. Les deux systèmes existants seront regroupés en un seul ! Au vu des modifications de la méthode de calcul du montant des primes évoqué, il n’est pas évident de déterminer si celui-ci sera amaigrissant pour le portefeuille ou au contraire bénéfique. Les parts de gâteau étant limitées, comment vont-elles être partagées ?

Un audit énergétique préalable à nouveau obligatoire

Pour l’octroi de primes à la rénovation en 2019, l’audit énergétique est à nouveau obligatoire. Pour mémoire, cet audit permet sous forme de deux scénarios de lister les travaux à réaliser dans un ordre bien précis en fonction des caractéristiques de votre bien relevées in situ. Ces scénarios (s’attelant à l’isolation, au chauffage, à la ventilation, à l’étanchéité à l’air, à la production d’eau chaude et à l’utilisation des énergies renouvelables) permettent à chaque étape de la rénovation (qui doit être réalisée dans un ordre bien précis) de connaître les kWh économisés.

Pour les travaux relatifs à l’isolation, aux châssis et à l’amélioration des systèmes, une prime de 0,10 ?,? par kWh économisé sera octroyée, pondérée d’un coefficient de 1 à 6 en fonction de vos revenus.

Pour le détail des autres travaux permettant d’obtenir une prime, nous vous renvoyons au site de la Région wallonne. Citons en exemple, la prime pour l’installation de VMC (500?,?), d’assèchement de mur (5?,?/m2), remplacement de toiture (6?,?/m2)….

5 classes de revenus

Comme expliqué ci-dessus, un coefficient pondérateur sera appliqué aux primes octroyées. Il sera de :

  • 1 pour les revenus de plus 97.700 ?,? ;
  • 2 pour les revenus compris entre 43.200,01 ?,? et 97.700,00 ?,? ;
  • 3 pour les revenus compris entre 32.700,01 ?,? et 43.200,00 ?,? ;
  • 4 pour les revenus compris entre 23.000,01 ?,? et 32.700,00 ?,? ;
  • 6 pour les revenus de moins de 23.000 ?,? ;

Vous l’aurez compris, ce système a de quoi surprendre car outre l’impact non négligeable du facteur de pondération, le montant des primes auxquelles vous pourrez prétendre va dépendre du diagnostic qui sera posé en situation existante de votre bien. Plus il sera mauvais, plus le montant des primes sera élevé. Il faudra espérer que l’éthique des auditeurs sera à la hauteur de leur mission afin qu’ils ne définissent pas une situation existante plus défavorable que réelle à la demande des propriétaires !

Il faudra également attendre les premiers audits et demandes de primes pour obtenir des résultats permettant de comparer ce système à l’ancien…

Rendez-vous dans quelques mois pour effectuer le point sur la situation !

STO
DAIKIN
THOMAS & PIRON
SIBOMAT
STIEBEL ELTRON
MITSUBISHI ELECTRIC
ELOYA
BELISOL
ATELIER KNAUF
HARINCK nv - FRAGER
TEAM CONSTRUCT
MAISONS DEWAELE
VANDERSANDEN
ANTARGAZ
INFORMAZOUT
AFCN
DOMUS CONCEPT
GROUP ATLANTIC
REMEHA
MATAGANE HODY
TOMWOOD sa
Pergola SO!