L’autoconstruction : économies, coordination et capacité…

auto construction

Une source d’économies

C’est un fait indéniable, l’autoconstruction coûte moins cher que la construction par entreprise. En effet, l’économie sur la main d’œuvre représente, dans notre pays, en moyenne 50 à 60 % sur le coût global de la construction. Si vous souhaitez vous lancer dans cette aventure, il vous faudra toutefois être certain d’avoir le temps nécessaire pour mener cette entreprise à bien.

Comme ce n’est pas toujours évident, de plus en plus d’entreprises proposent que vous réalisiez vous-même une partie des travaux et offrent parfois un écolage pour vous y aider.

Attention toutefois, en cas de revente, vous assumerez les mêmes responsabilités qu’une entreprise qui aurait construit votre bien.

Une coordination plus complexe
Si vous réalisez vous-même votre chantier dans sa totalité, veillez à bien planifier l’ordre des opérations, afin de ne pas démonter et remonter deux fois la construction. Tout projet nécessite de coordonner les interventions lors de sa mise en œuvre. Cet ordre peut varier selon les spécificités du projet. C’est d’autant plus vrai pour des projets en autoconstruction partielle.

Par exemple, si vous installez vous-même les techniques dans le contexte d’un chantier en ossature bois, il faudra vous coordonner avec l’entreprise afin de placer vos tuyauteries une fois qu’une demi-cloison sera posée et avant que cette cloison ne soit isolée et refermée.

Vous devrez donc faire preuve de la même souplesse que celle que vous demanderez à votre entrepreneur.

Faut-il un accès à la profession pour construire ou rénover un bien ?
La question de la nécessité des accès à la profession pour le secteur de la construction, appelés depuis peu « capacités entrepreneuriales », est traitée par l’arrêté royal du 18 janvier 2007. Il y est indiqué que cet arrêté est d'application pour les activités professionnelles citées ci-après (…), exercées en tant qu’indépendant à titre principal ou à titre complémentaire pour compte de tiers, c’est à dire pour une personne autre que vous-même.

Si vous construisez ou rénovez pour vous-même, vous n’avez donc pas besoin de prouver au préalable vos capacités entrepreneuriales auprès de la banque carrefour avant la mise en œuvre des travaux. Par contre, dans le cadre d’un projet pour votre société, vous ne pouvez réaliser de travaux vous-même sans accord préalable de l’administration : votre société est une personne morale différente de votre personne physique.

Vous l’aurez compris, l’autoconstruction ne s’improvise pas, elle nécessite une série de compétences et de notions de construction ainsi que de planification. Elle permet toutefois de faire des économies substantielles et de planifier le projet au fur et à mesure de vos disponibilités.

-
-JE SOUHAITE RECEVOIR DE L'INFO SUR CETTE THEMATIQUE