fbpx

Une boucle d’eau chaude, efficace et/ou énergivore ?

Une boucle d’eau chaude, efficace et/ou énergivore ?

Une boucle d’eau chaude sanitaire nécessite des adaptations par rapport à une distribution classique.

Si vous envisagez une rénovation lourde ou une construction neuve, au moment de demander des prix ou de signer les devis concernant votre installation sanitaire, la question de la mise en œuvre ou non d’une boucle d’eau chaude sanitaire devrait se poser.

 

Une boucle d’eau chaude sanitaire nécessite des adaptations par rapport à une distribution classique. L’eau chaude sanitaire parcourt cette boucle, poussée par un circulateur, jusqu’à proximité des points de puisage concernés, qu’il s’agisse d’un bain, d’un lavabo, d’une douche ou d’un évier. L’avantage en confort est certain : il ne faut que très peu attendre pour obtenir de l’eau chaude lors de l’ouverture des robinets.

 

Quel impact environnemental ?

Si une boucle d’eau chaude sanitaire peut augmenter de manière significative votre confort, qu’en est-il en termes de consommation ? En effet, elle va induire une consommation électrique pour actionner le circulateur et elle va générer des déperditions calorifiques en faisant tourner l’eau chaude en permanence dans les tuyaux. Lors de la réalisation d’un certificat énergétique ou d’un audit énergétique, la présence d’une boucle sanitaire sera très pénalisante sur le résultat final et le label énergétique qui sera décerné.

Même si la comparaison est difficile vu qu’il s’agit de deux ressources différentes (eau et énergie), dans la plupart des cas, l’eau économisée en ne laissant pas couler le robinet pour avoir de l’eau chaude aura un impact plus faible que l’énergie complémentaire nécessaire pour faire circuler l’eau et la maintenir à température ; tout dépendra du mode de production de cette énergie.

 

À utiliser avec parcimonie !

Malgré ce constat, il est possible de combiner confort et économie d’énergie. Une première solution consiste à paramétrer la boucle d’eau chaude pour qu’elle ne fonctionne que pendant les périodes durant lesquelles une demande d’eau chaude est possible : par exemple le matin aux heures de réveil et le soir.

Il est également possible de prévoir plusieurs boucles si les salles d’eau sont fortement éloignées : moins les boucles seront longues, moins elles induiront de déperditions. Il n’est pas inutile de rappeler que plus les tuyaux seront isolés et dans des espaces chauffés, moins les déperditions seront importantes.

 

Ne perdez pas non plus de vue que lorsqu’un point de puisage est fort éloigné, il est parfois préférable de lui octroyer un système décentralisé de production de chaleur, c’est le cas généralement pour les éviers de cuisine pour lesquels il est plus difficile de prévoir la temporalité de la demande en eau chaude.

 

La pose d‘une ou plusieurs boucles d’eau chaude programmée(s) vous offrira un maximum de confort tout en permettant de limiter votre consommation énergétique. Si elle est bien pensée et paramétrée, il peut donc s’agir d’un plus dans la course aux performances énergétiques.

INFORMAZOUT
MITSUBISHI ELECTRIC
WINSOL
VIESSMANN
TECHNI-SELF
DAIKIN
STIEBEL ELTRON
WAKO
ATELIER KNAUF
VANDERSANDEN
ANTARGAZ
BELISOL
DOMUS CONCEPT
THOMAS & PIRON
REMEHA
ELOYA
WIENERBERGER
REYNAERS ALUMINIUM
HARINCK nv - FRAGER
SIBOMAT
TOMWOOD sa
Pergola SO!