fbpx

Le nouvel « audit logement », l’envers du décor

Le nouvel « audit logement », l’envers du décor

Une série de questions concernant le mécanisme mis en place pour cet audit logement

Nous vous l’annoncions dans la news précédente, l’audit « énergétique » en Région wallonne a vécu ses dernières heures. Place à l’audit « logement » à partir du 1er juin 2019. Si celui-ci se veut plus complet et se place dans la ligne de conduite définie par les exigences européennes concernant la feuille de route des bâtiments, il n’en reste pas moins que le mécanisme mis en place pour cet audit logement pose une série de questions.

Un ordre obligatoire pour les travaux

Pour obtenir des primes après la réalisation d’un audit, dès le 1er juin 2019, il vous faudra suivre scrupuleusement l’ordre prévu par le rapport d’audit. Les travaux y seront organisés par bouquets et les primes ne pourront être demandées que lorsqu’un bouquet aura été complètement réalisé. À ce stade de la mise en place de la nouvelle procédure, il est prévu que les travaux relatifs à la sécurité des logements doivent se trouver dans les premiers bouquets de travaux. Les primes relatives à l’isolation et au chauffage ne pourront donc être obtenues que si le bien possède un rapport de conformité de l’installation électrique et que l’auditeur n’a pas décelé d’anomalie à ce niveau, qu’il ne présente pas de risque au niveau de ses ouvertures ou de risque de stabilité.

Un contrôle de la matérialité des travaux par l’auditeur

Lorsqu’un bouquet de travaux sera réalisé, l’auditeur en vérifiera la matérialité afin de « valider » ceux-ci auprès de la Région wallonne avant l’octroi de la prime relative au bouquet de travaux concerné et il devra mettre le fichier d’audit à jour. Ce contrôle peut être effectué gracieusement par un service de la Région wallonne si les travaux ont scrupuleusement respecté (caractéristiques parfaitement identiques) le rapport d‘audit. À défaut, il devra être réalisé par l’auditeur.

Un coût plus important

Le coût des contrôles complémentaires après travaux pour chacun des bouquets s’ajoutera à celui de tous les contrôles complémentaires qui lui sont demandés lors de la réalisation de l’audit par rapport au volet « logement » de l’audit (détecteurs, stabilité, radon…) voir news précédente).
Si le système qui a été mis en place est très complet, il nécessitera toutefois des coûts relativement importants pour toutes personnes souhaitant demander des primes relatives à des travaux d’isolation, de remplacement de chauffage ou de remise en ordre de son logement. Espérons que ces coûts ne découragent pas les candidats rénovateurs dans la demande des primes et l’entreprise des travaux !

VIESSMANN
HARINCK nv - FRAGER
WIENERBERGER
STO
BELISOL
WAKO
REYNAERS ALUMINIUM
DOMUS CONCEPT
GROUP ATLANTIC
ANTARGAZ
INFORMAZOUT
ATELIER KNAUF
TOMWOOD sa
MATAGANE HODY
REMEHA
ELOYA
JK CHAUFFAGE
MITSUBISHI ELECTRIC
PRIMAGAZ
VANDERSANDEN
TOMWOOD sa
Pergola SO!