fbpx

Faut-il avoir peur de l’amiante ?

Faut-il avoir peur de l’amiante ?

Amiante : quels sont les risques ?

Si les premières mises en garde contre les effets néfastes de l’amiante remontent à 1898, force est de constater que les craintes et méconnaissances quant à l’utilisation de ce produit sont encore importantes. Qu’en est-il aujourd’hui ?

Quels sont les risques ?

Les risques seront bien évidemment différents que vous soyez un professionnel, un utilisateur d’un bien contenant des produits à base d’amiante ou que vous viviez dans un environnement potentiellement contaminé. Ils sont liés essentiellement à l’absorption par le système respiratoire et de manière plus exceptionnelle par le système digestif.

Après moins de 10 ans d’exposition aux fibres d’amiante, certaines maladies peuvent se développer comme la pleurésie bénigne. Celle-ci peut disparaître spontanément. Après 20, des plaques pleurales peuvent apparaître qui nécessitent un contrôle afin de voir si d’autres symptômes peuvent apparaître. À un stade plus important, l’Asbestose peut se déclarer. Il s’agit d’une maladie reconnue par le FEDRIS (fond des maladies professionnelles) : les poumons se raidissent et l’absorption d’oxygène devient difficile. Au dernier stade, les fibres d’amiante perforent les tissus des poumons et arrivent dans la membrane : Il s‘agit d’un mésothéliome pleural, le cancer typique de l’amiante.

Ne soyons toutefois pas hypocondriaques : Le risque de développer une de ces maladies dues à une exposition importante à des fibres d’amiante qui auraient été libérées dans l’air est deux fois moins important que de développer un cancer pour un fumeur. Par contre, la combinaison des deux facteurs augmente le risque par 10.

Encore aujourd’hui ?

Aujourd’hui, les produits disponibles sur le marché devraient être tous exempts de fibres d’amiante (ou d’asbeste). Par contre, de nombreux bâtiments contiennent encore des produits à base d’amiante vendu à l’époque comme une produit exceptionnel. Soyez donc prudents lors de vos travaux de rénovation. Pensez à faire réaliser un inventaire amiante au préalable !

Que faire en cas de travaux ?

Pour limiter les risques, il n’y a qu’une solution : limiter l’exposition en durée et en intensité. Sur chantier, cela se traduira par la pose d’équipements individuels de protection : les masques filtrants qui englobent totalement ou partiellement le visage ou encore, si le bien est contaminé, ceux qui sont isolants et qui fournissent de l’air à partir de bonbonne. Le port de tenue intégrale est réservé aux cas extrêmes.

Si vous devez faire enlever des éléments contenants de l’amiante sur votre chantier et que vous avez des craintes, faites tester la qualité de l’air avant et après les travaux dans le bâtiment par métroscopie. Le coût de ce test est de 350 à 500 ?,? HTVA. Vous aurez les résultats en 1 heure, après voir aspirer l’air in-situ pendant 4 heures.

WAKO
TOMWOOD sa
VIESSMANN
ATELIER KNAUF
INFORMAZOUT
ELOYA
JK CHAUFFAGE
MAISONS DEWAELE
MATAGANE HODY
DOMUS CONCEPT
AFCN
PRIMAGAZ
REYNAERS ALUMINIUM
MITSUBISHI ELECTRIC
STO
GROUP ATLANTIC
REMEHA
DAIKIN
SIBOMAT
TECHNI-SELF
TOMWOOD sa
Pergola SO!