Quand effectuer vos choix de carrelages ?

Les choix de carrelage devraient, si vous en avez l’occasion, être réalisés avant la commande des travaux à l’entreprise.

  • 24 avril 2024
  • 3 min
pose carrelage

Votre chantier avance à son rythme, plus ou moins en concordance avec le planning prévisionnel qui a été établi avant son démarrage. Après les travaux de gros oeuvre viendront la mise en place des techniques (chauffage, électricité, sanitaire, ventilation, alarme), puis les finitions, dont les travaux de pose de carrelages muraux et de sol. Voyons à quel moment réaliser les choix en termes de carrelage et quels sont les éléments à transmettre à votre entrepreneur ?

Faites vos choix à temps

Les choix de carrelage devraient, si vous en avez l’occasion, être réalisés avant la commande des travaux à l’entreprise. Cela permettra d’avoir un prix ferme et définitif et d’éviter ainsi les discussions sur base de prix unitaires ou à cause du format qui n’était pas celui prévu dans l’offre et qui demande plus ou moins (généralement plus), de main d’oeuvre à la pose.


Si le choix exact du carrelage n’a pas été réalisé avant de démarrer le chantier, pensez à effectuer ce choix dès le début des travaux de techniques (électricité, chauffage, sanitaire, ventilation…). En effet, la position et le format des carreaux pourraient dans certains cas influencer la position de ces équipements techniques.


Dites-vous que certains délais seront sans doute nécessaires pour obtenir les carrelages de vos rêves.

pose choix carrelage

Un carrelage n’est jamais étanche

Pour les endroits soumis à des projections d’eau importantes (douche, bain, crédence de cuisine…), tant pour les murs que pour les sols, certaines précautions devront être prises avant la pose des carrelages. En effet, un carrelage et ses joints ne seront jamais parfaitement étanches. Il est donc contraire aux règles de l’art de les poser sur un plafonnage.


Pour les murs, prévoyez au minimum un cimentage hydrofuge pour protéger les parois derrière tous les carreaux muraux. Pour les endroits plus exposés (douches ou périphéries de bain), noyez également une membrane d’étanchéité dans la colle de pose des carrelages afin d’éviter toute entrée d’humidité dans les murs ou dans les cloisons périphéries.


Il en est de même pour les sols des salles de bain en cas de risques importants de projections d’eau sur ceux-ci et au minimum pour le sol des douches à l’italienne.
Dans tous les cas, une parfaite continuité des étanchéités de mur et de sol doit être prévue et réalisée conformément aux prescriptions des fabricants.

L’utilité d’un plan de calepinage

Une fois le carrelage et la technique de pose définis, il ne vous reste plus qu’à décider à l’aide d’un croquis ou d’un plan de votre architecte ou de votre fournisseur de carrelage comment faire poser ceux-ci et où les centrer ou les axer. À défaut, ces choix reviendront à l’initiative du carreleur.

Découvrez d’autres articles ou actualités :

Quelles solutions pratiques à la surchauffe ?

AFCN – Y-a-t-il du radon dans votre habitation ?

Que vaut mon bien?

Vendre sa maison en Wallonie : les étapes clés et le certificat énergétique

Ne dites plus enduits sur isolant mais ETICS

Choisir sa porte de garage : un guide complet pour une ouverture sur mesure

Modifier un terrain en évitant que votre projet ne prenne l’eau !

Une boucle d’eau chaude, efficace ou énergivore ?

Une brique dans le ventre, oui si elle ne reste pas sur l’estomac

De l’eau gratuite, en voici en voilà…

  • Mis à jour le 4 juin 2024