Plafonner, quand et comment ?

Le plafonnage est une phase importante de votre chantier. Lors de celle-ci, les pièces plafonnées vont commencer à prendre visuellement leurs dimensions finales (en cours de gros-oeuvre, elles paraîtront plus petites).

  • 31 janvier 2024
  • 3 min
plafonnage mur enduits travaux

Le plafonnage est une phase importante de votre chantier. Lors de celle-ci, les pièces plafonnées vont commencer à prendre visuellement leurs dimensions finales (en cours de gros-oeuvre, elles paraîtront plus petites). De plus, c’est l’enduit posé sur les murs qui va procurer une part importante de l’étanchéité à l’air du bâtiment. Il servira de base aux travaux peinture.

Autant d’indices démontrant de son importance.

Un travail préparatoire important

Les murs et les plafonds destinés à être enduits doivent être correctement préparés. Par exemple, les produits de décoffrage des bétons doivent être éliminés ; les trous et fissures de plus de 20 mm doivent être rebouchés ; des cornières d’arrêts doivent être placées aux différents angles ; un striage est à effectuer sur les surfaces trop lisses ; un accrocheur de type béton contact est à appliquer sur certains types de surfaces.

Ces travaux prennent parfois plus de temps que l’enduisage en lui-même et sont nécessaires.

Pas dans n’importe quelles conditions

Avant de commencer ces travaux, assurez-vous que le bâtiment est complètement hors intempéries. L’exécution des travaux de plafonnage doit se faire dans des espaces à l’abri du vent et de la pluie. Pour assurer une prise adéquate de l’enduit, la température à l’intérieur de la construction, ainsi que celle du support devra être d’au moins 5°C et ne pourra pas dépasser les 30°C.

Les plafonnages sur des ouvrages en maçonnerie et/ou en béton ne pourront se faire que lorsque le retrait de séchage sera accompli (soit après au moins 6 semaines).

Pour les murs existants, assurez-vous que ceux-ci ne présentent pas d’humidité ascensionnelle avant de commencer à les enduire.

À quel moment ?

Les travaux de plafonnage et d’enduisage seront réalisés une fois le gros-oeuvre fermé, couvert et une fois que la première phase des travaux de techniques spéciales sera réalisée. Cette première phase consiste à placer toutes les canalisations sanitaires ou de chauffage, ainsi que tous les câblages électriques. En résumé, elle consiste à placer toutes les canalisations à encastrer dans les murs.

Si le plus gros de l’intervention du plafonneur est réalisé en une fois, il est toutefois nécessaire de le faire intervenir une seconde fois. Il devra en effet revenir une fois les finitions achevées, les tablettes de fenêtres posées, les portes posées afin de réparer et ragréer les traces laissées par les différents corps de métier.

Quelles tolérances ?

Il existe deux classes de finition de plafonnage : normale ou spéciale. Retenez qu’un plafonnage « prêt à peindre » n’est pas une appellation technique reconnue. Un travail de plafonnage fini peut contenir un certain nombre d’imperfections. Le lissage final avant la mise en peinture fera toujours partie du travail du peintre.

Découvrez d’autres articles ou actualités :

Construction de maison : une étape importante.

L’isolation des murs extérieurs : un confort non négligeable.

Antargaz – Le gaz propane augmente votre confort (pas votre facture énergétique)

Vandersanden Showroom Experience | Entrez dans un monde de possibilités

Quelques points d’attention pour vos revêtements de sol

  • Mis à jour le 25 mars 2024