fbpx

Une station d’épuration individuelle, êtes-vous concerné ?

Une station d’épuration individuelle, êtes-vous concerné ?

Régimes de rejet des eaux usées

En Wallonie, deux régimes de rejet des eaux usées coexistent : le tout à l’égout (régime d’assainissement collectif) et celui de l’assainissement individuel. Pour savoir sous lequel des deux régimes se situe votre bien, il vous faudra consulter le PASH : le plan d’assainissement par sous-bassin hydrographique. Il est consultable sur internet sans difficulté et en accès gratuit.

Le régime de l’assainissement collectif

Sous ce régime, un collecteur public passe en voirie à proximité de votre bien. Ce collecteur conduit les eaux usées à une station d‘épuration collective. Celle-ci a besoin d’un maximum de manière nutritive pour les bactéries nécessaires à son fonctionnement. Il est donc nécessaire que toutes vos eaux usées soient évacuées sans traitement via ce collecteur vers la station d’épuration.

Toutefois, seules les eaux usées devront être évacuées vers cette station : les eaux pluviales seront évacuées, soit via un collecteur spécialement prévu pour celles-ci en voirie, soit par dispersion dans le sol ou dans un cours d’eau à proximité. Dans ces derniers cas, une autorisation de la commune sera nécessaire. À défaut, en cas d’orage, les quantités trop importantes qui seraient envoyées dans la station collective nuiraient à son bon fonctionnement.

 

Le régime d’assainissement individuel ou autonome

Ce type de dispositif devra être mis en ? »uvre lorsqu’il n’a pas été possible techniquement d’installer un collecteur en voirie. Dans ce cas, les eaux usées seront traitées par une mini station d’épuration individuelle, directement sur la parcelle du bien concerné. Ce type de dispositif concerne entre 10 et 15 % de la population wallonne.

Une station d’épuration individuelle se compose de plusieurs éléments qui peuvent être regroupés en une seule fosse. Elle doit contenir un système de prétraitement (anciennement appelée une fosse septique), un système de traitement et un système d’évacuation.

Les stations d’épuration individuelles ayant un coût à l’installation compris en moyenne entre 7.000 ?,? et 10.000 ?,?, il existe des primes pour donner un coup de pouce aux personnes concernées. Le montant de la prime est calculé sur base du coût d‘installation et plafonné à 70% de celui-ci avec un minimum de 1.000 ?,?.

Les montants peuvent être majorés par exemple lorsque le bien se situe en zone prioritaire à enjeu sanitaire ou en zone prioritaire à enjeu environnemental.

Une série de conditions doivent être remplies pour prétendre à l’obtention de ces primes. Ces conditions sont consultables sur le site www.wallonie.be.

Ces systèmes de traitement individuels occupent évidemment pas mal d’espace sur un terrain. En cas d’achat d’un terrain pour y construire un bien ou en cas d’achat d’un bien, renseignez-vous bien au préalable. Ce poste peut représenter un coût important.

MAISONS DEWAELE
JK CHAUFFAGE
ELOYA
REYNAERS ALUMINIUM
VANDERSANDEN
THOMAS & PIRON
VIESSMANN
WINSOL
TOMWOOD sa
STO
ANTARGAZ
MITSUBISHI ELECTRIC
DAIKIN
BELISOL
WIENERBERGER
ATELIER KNAUF
SIBOMAT
GROUP ATLANTIC
AFCN
WAKO
TOMWOOD sa
Pergola SO!