fbpx

Quel enduit en priorité : extérieur ou intérieur ?

Quel enduit en priorité : extérieur ou intérieur ?

Quelle est la meilleure solution ?

Lors de la réalisation d’un enduit sur isolant, est-il préférable de réaliser les enduits intérieurs avant ou après les travaux d’enduisage extérieur ? Étant donné que le plafonnage induit un apport d’eau très important dans la construction pour sa mise en oeuvre, le fait de préalablement enduire l’extérieur du mur va ralentir le séchage intérieur de manière significative. Par contre, enduire à l’intérieur, sans protection extérieure, va conduire inexorablement à l’apparition de dégâts. Quelle est donc la meilleure solution ?

Pour réaliser les enduits intérieurs, il est généralement conseillé que les maçonneries de support soient suffisamment sèches, ce qui implique que le gros-? »uvre soit étanche avant de réaliser les enduits intérieurs et que le support ait eu le temps de sécher.

Commencer par l’extérieur, oui, mais…

Mettre le bâtiment au sec avant d’enduire constitue une solution qui est spontanément privilégiée. Elle nécessite toutefois une ventilation importante du chantier et parfois une mise en chauffe. En effet, la réalisation des enduits extérieurs avant les enduits intérieurs qui induisent un apport d’eau important dans la construction risque de conduire à des phénomènes de moisissures en intérieur, ainsi qu’une humidification des joints entre les panneaux en façades, surtout en périodes plus froides, humides ou hivernales. Et ce n’est malheureusement pas la pose de d’humidificateurs intérieurs qui seront suffisants pour éviter ce phénomène.

Commencer par l’intérieur, oui, mais…

Pour éviter ce risque, on pourrait être tenté de réaliser en premier lieu les plafonnages intérieurs, ce qui présente l’avantage du séchage par les deux faces de celui-ci. Par contre, cela engendre un risque que ceux-ci soient dégradés par des infiltrations ou des inétanchéités du gros-? »uvre. Outre les traces indélébiles que peuvent induire ces infiltrations, elles peuvent faire ressortir les sels contenus dans les maçonneries, ce qui rendra leur séchage impossible et nécessitera ensuite un traitement coûteux.
Il n’y a donc pas de solution idéale !

Une protection temporaire durant le chantier
Si un impératif de temps s’impose au chantier, il faudra sans doute recourir à une mise à l’abri temporaire du bien par l’extérieur afin de protéger les enduits intérieurs fraichement réalisés et de n’enduire les façades qu’une fois les enduits intérieurs secs. Cette opération de protection générera toutefois un coût complémentaire que les maîtres de l’ouvrage devront assurer.

En conclusion, si la logique habituelle voudrait que l’enduit intérieur soit réalisé dans un second temps, il est possible d’y déroger sous certaines conditions en tenant compte des climats intérieurs et extérieurs au moment du chantier. Ces opérations sont dans tous les cas à coordonner entre les différents intervenants, en fonction de l’urgence de la situation.

INFORMAZOUT
THOMAS & PIRON
REMEHA
DOMUS CONCEPT
ELOYA
WIENERBERGER
ATELIER KNAUF
WINSOL
STO
MITSUBISHI ELECTRIC
TEAM CONSTRUCT
BELISOL
GROUP ATLANTIC
MAISONS DEWAELE
TOMWOOD sa
WAKO
ANTARGAZ
VANDERSANDEN
PRIMAGAZ
HARINCK nv - FRAGER