fbpx

Quelles solutions pratiques à la surchauffe ?

Quelles solutions pratiques à la surchauffe ?

Évitez que la chaleur ne rentre

Vous êtes chez vous plus souvent que d’habitude, pour cause de confinement, de télétravail ou pour toute autre raison, il est donc possible, qu’avec le retour du soleil, vous constatiez un phénomène de surchauffe auquel vous n’étiez pas habitués les autres années, simplement parce que votre présence chez vous est plus intense que d’accoutumée et peut-être même parce qu’elle amplifie ce phénomène.

Une intensité différente selon le type de construction

La surchauffe se manifestera différemment selon le type de construction. S’il s’agit d’une construction de type légère, par exemple réalisée en ossature bois, elle se fera ressentir plus rapidement que dans une construction massive en maçonnerie ou en béton. L’idéal étant d’avoir une construction qui combine de manière raisonnée les caractères massifs (ralentissent les phénomènes de surchauffe) et légers (facilitant généralement l’isolation).

Évitez que la chaleur ne rentre

L’idéal est de disposer dans sa construction de protections solaires prévues dès la conception du bien. Il peut s’agir, par exemple, d’éléments provoquant des ombrages en façade ou des vitrages permettant de limiter la chaleur entrante dans la construction. À noter qu’il existe des vitrages qui laissent passer la chaleur en hiver et non en été, selon l’angle d’incidence des rayons lumineux.
Si cela n’a pas été prévu, vous pouvez ajouter des volets ou des screens extérieurs au niveau des différents châssis, essentiellement pour les châssis et/ou les vitrages orientés au Sud. Les plus efficaces seront commandés automatiquement dès que le soleil pointera le bout de son nez ou sur base de sondes de températures intérieures. Toutefois, cette solution n’est pas conseillée lorsque vous êtes chez vous en permanence. En effet, vivre confiné dans le noir ou la pénombre n’est pas des plus agréable. Certains vitrages proposent ce type de solution intégrée entre les feuilles de verre composant le vitrage. Cette solution est très esthétique, mais coûteuse en cas de remplacement.
Il reste encore la solution des tentes ou des toiles solaires, qui vous protègeront de la chaleur tout en conservant un minimum de lumière. Ne négligez toutefois pas les fixations et les ancrages à prévoir pour leur installation. Une simple brique de parement ou un bardage fera rarement l’affaire. Il faudra sans doute prévoir un ancrage dans la structure portante au travers du bardage ou du parement.

Et évacuez la chaleur, lorsqu’il fait frais.

Pour limiter au maximum la surchauffe, pensez également à ventiler un maximum, que ce soit de manière mécanique si vous possédez un système double flux ou de type C, en augmentant les débits et vitesses de ventilation, ou encore, en ouvrant les fenêtres, si possible sur des façades opposées et à des étages différents, afin de créer une ventilation naturelle et un refroidissement nocturne gratuit.

La surchauffe est rarement une fatalité, de nombreuses petites interventions peuvent la réduire, dont certaines sont très peu énergivores.

STO
WAKO
ELOYA
HARINCK nv - FRAGER
STIEBEL ELTRON
THOMAS & PIRON
TECHNI-SELF
VANDERSANDEN
INFORMAZOUT
REYNAERS ALUMINIUM
DAIKIN
TEAM CONSTRUCT
REMEHA
MITSUBISHI ELECTRIC
VIESSMANN
JK CHAUFFAGE
SIBOMAT
MAISONS DEWAELE
ANTARGAZ
DOMUS CONCEPT
TOMWOOD sa
Pergola SO!