fbpx

Isoler des murs creux peints ? Est-ce possible ?

Isoler des murs creux peints ? Est-ce possible ?

Est-il possible de remplir un mur existant d’isolant si ce mur est peint sur sa face extérieure ?

Le remplissage des murs creux par de l’isolant est une technique qui a fait ses preuves et qui est peu coûteuse, de l’ordre de 20 à 25 ?,?/m2. La question se posera en rénovation, mais également parfois en construction neuve : est-il possible de remplir un mur existant d’isolant si ce mur est peint sur sa face extérieure ? Cette solution est-elle envisageable dans tous les cas ? Quels sont les points d’attention à analyser avant de vous lancer ?

Une analyse préalable de la composition du mur

Avant de réaliser un diagnostic de la face extérieure du mur, il sera nécessaire de vous plonger dans l’intégralité de son épaisseur. Quelles sont les couches qui le composent et surtout, quelle est l’épaisseur du vide présent au sein de ce mur ? Pour pouvoir être isolé efficacement, il devra présenter une épaisseur minimale de 5 à 6 cm.
La qualité d’exécution de ce vide est également primordiale. Si ce vide est rempli par des coulées de mortier ou des détritus de chantier, l’insufflation d’isolant risque de ne pas être homogène et même parfois absente à certains endroits.
Dernier élément important concernant la composition du mur en question : si le vide est déjà partiellement isolé, il est déconseillé d’insuffler un isolant sans avoir fait réaliser des simulations hygrothermiques afin de vous assurer de l’absence de risque de condensation dans l’épaisseur de cette paroi.

Quel serait le risque si le mur est peint en extérieur ?

À partir du moment où vous remplissez le vide d’isolant, le comportement hygrothermique du mur va changer. La brique de parement va être soumise à des variations de température plus importantes qu’avant que vous ne les ayez isolées. Il subsistera un risque de condensation interne qui se traduira par des dégradations de la peinture ou de la brique si cette peinture n’est pas perméable à la vapeur d’eau.

Et les caractéristiques d’une peinture existante vous sont inconnues ?

En rénovation, il est fort probable que vous ne connaissiez pas les caractéristiques des peintures qui auraient été appliquées sur le ou les murs en question. Dans ce cas, il est conseillé avant de repeindre ce mur (avec une peinture perméable à la vapeur d’eau), soit de faire nettoyer complètement la peinture du mur par des sociétés spécialisées (pas au Karcher afin de ne pas abimer la brique), soit de laisser au bâtiment une période test de deux ou trois ans avant de repeindre sur la peinture existante : si celle-ci n’a pas pelé durant cette période c’est qu’elle était perméable à la vapeur d’eau; si elle présente des détériorations, c’est qu’elle était imperméable et doit être enlevée avant la remise en peinture. Si un phénomène de pelage se produit, ne trainez pas à effectuer ce travail pour éviter que les briques ne se détériorent en cas de gélivité.

Pas de panique donc, il est possible d’isoler le creux (post-isoler) d’une façade peinte, si vous êtes prêts à prendre le risque que cette peinture doive être remplacée en cas de problèmes de pelage.

PRIMAGAZ
VANDERSANDEN
REYNAERS ALUMINIUM
TEAM CONSTRUCT
ANTARGAZ
MATAGANE HODY
WINSOL
STO
ATELIER KNAUF
GROUP ATLANTIC
BELISOL
REMEHA
STIEBEL ELTRON
ELOYA
HARINCK nv - FRAGER
THOMAS & PIRON
DAIKIN
WAKO
JK CHAUFFAGE
DOMUS CONCEPT