fbpx

COVID et évolution en isolation

COVID et évolution en isolation

Des isolants sous vide ont été améliorés

À chaque situation compliquée ses avancées, parfois dans des domaines inattendus. Il en sera sans doute de même pour la pandémie de COVID qui va peut-être permettre des avancées non négligeables en termes d’isolation, par l’accélération du développement de certains produits comme les isolants sous vide.

Des vaccins à garder au frais

Sans entrer dans les polémiques concernant les différents vaccins, leurs avantages et leurs inconvénients, vous aurez sans doute entendu que ceux-ci doivent être conservés et transportés à des températures assez basses. Cette contrainte nécessite un emballage thermique de qualité. Des isolants sous vide ont été améliorés pour cette occasion. Certains fabricants qui s’étaient tournés vers le développement de ces produits il y a quelques années ont donné un coup d’accélérateur à leur développement.

Pour mémoire, les isolants « classiques »

À ce jour, les isolants les plus performants sur le marché présentent des valeurs U de 0,025 à 0,020 W/mk. Cette valeur donne une idée de la quantité de chaleur qui traverse le matériau par unité de longueur et par degré d’écart. Vous l’aurez compris, plus cette valeur est élevée, moins le matériau sera isolant.
Pour répondre aux standards de performances énergétiques imposés actuellement pour une construction neuve, il faudra environ 12 à 14 cm des isolants évoqués au paragraphe précédent et 20 à 30 cm d’un isolant présentant une valeur U de 0,035 W/mK.

Les isolants sous vide, un gain de place

Les isolants sous vide mis en place dans le cadre de la pandémie et du transport de vaccin proposent, selon leurs fabricants, une valeur de conductivité thermique U de 0,004 W/mk soit une valeur 5 à 6 fois plus efficace que les isolants les plus performants présents sur le marché actuellement et utilisés en construction.
Il reste à déterminer comment mettre ce produit techniquement en ? »uvre dans des conditions de chantier et comment réaliser les jonctions entre les panneaux proposés. Rappelons également qu’à partir d’une telle valeur isolante, l’ajout de centimètres d’isolant n’a plus beaucoup d‘intérêt. Par contre, le gain de place à l’heure où l’espace est précieux pourrait représenter un réel intérêt.

Le prix de tels produits pour des applications de chantier sera à suivre de près afin de déterminer l’intérêt de telles solutions et de suivre leurs avancées dans les mois à venir.

Articles récents

Les enduits sur isolant et les ossatures en bois, un mariage compliqué ?

Les enduits sur isolant et les ossatures en bois, un mariage compliqué ?

Une ossature en bois travaille, bouge, peut se tasser et l’enduit sur isolant est sensible aux mouvements du support ; Il pourrait se fissurer.

Optimiser sa salle de bain

Optimiser sa salle de bain

Envisageons la salle de bain sous 5 angles pour vous permettre de gagner un maximum de place et de la rendre fonctionnelle, afin qu’elle réponde à vos besoins.

Réaliser des travaux « C’était mieux avant ? »

Réaliser des travaux « C’était mieux avant ? »

Pour paraphraser le tube qui passe sur les antennes matin et soir, demander un devis « c’était mieux avant », garantir un prix fixe « c’était mieux avant » et clôturer son chantier dans les délais et au prix convenu « c’était mieux avant » ! Mise à part la question de savoir de quel « avant » il s’agit, attardons-nous sur la question des devis et des changements qui s’opèrent depuis quelques mois.

Comment gagner un maximum en luminosité ?

Comment gagner un maximum en luminosité ?

Pour gagner en luminosité dans nos constructions, le choix des matériaux, l’orientation, le choix des couleurs sont autant d’éléments à prendre en compte lors de travaux de rénovation ou de construction

TEAM CONSTRUCT
MITSUBISHI ELECTRIC
DAIKIN
TOMWOOD sa
JK CHAUFFAGE
STIEBEL ELTRON
BELISOL
ATELIER KNAUF
THOMAS & PIRON
GROUP ATLANTIC
DOVY février 2023
REYNAERS ALUMINIUM
MAISONS DEWAELE
DOMUS CONCEPT
MATAGANE HODY
ELOYA
PRIMAGAZ
WIENERBERGER
ANTARGAZ
WAKO