fbpx

Modifications en matière de performances énergétiques

Modifications en matière de performances énergétiques

Prévue pour le 1er janvier 2019, reportée au 1er juillet 2019

Les modifications en matière de performances énergétiques qui devaient entrer en vigueur au 1er janvier 2019 sont reportées au 1er juillet 2019, sauf toutefois pour les bâtiments publics pour lesquels ces modifications s’appliqueront à partir du 1er janvier 2019.

 

Pour les bâtiments publics

À partir du 1er janvier 2019, les bâtiments publics montreront l’exemple en respectant les nouveaux standards appelés Nearly Zero Energy Building, NZEB en abrégé. À partir de cette date, il s‘agira de concevoir des bâtiments visant une consommation énergétique quasiment nulle selon la méthode de calcul régionale définie. Sont visés actuellement les bâtiments occupés par une autorité publique pour le compte de laquelle les travaux sont effectués.

Outre les constructions neuves, les rénovations suivantes sont également concernées : celles qui visent à doubler le volume protégé existant, celles qui ajoutent un volume protégé supérieur à 800 m3 ou les bâtiments dans lesquels les installations techniques sont remplacées et dont 75 % de l’enveloppe au moins est modifiée.

Les exigences en chiffres

Les valeurs U telles que définies actuellement restent d’application dont 0,24 W/m2K pour les toitures, plafonds, les murs et les planchers. Le niveau K doit rester inférieur à K35 en tenant compte des n? »uds constructifs. L’indicateur de consommation Ew doit rester inférieur à 90 dans la plupart des cas, et à 45 pour les bureaux et les locaux touchant à l’enseignement. La ventilation doit respecter les exigences de débit et de position pour les amenées et les extractions d’air dans les nouveaux locaux. Pour les locaux dans lesquels uniquement les portes et/ou les châssis sont remplacés, seules les amenées d’air doivent être conformes.

D’autres exigences en vigueur depuis le 1er mai 2016

Il n’est sans doute pas inutile de rappeler que depuis cette date, des exigences s’appliquent également aux installations techniques installées, rénovées ou remplacées en complément des exigences précitées que le bâtiment soit soumis à permis ou non. Pour les bâtiments existants, lors de l’installation de la modernisation ou du remplacement de ces installations, des critères de performances s’appliquent aux générateurs de chaleur et de froid et les conduites d’eau chaude doivent être calorifugées. Pour les bâtiments neufs, des systèmes de comptage entre unités PEB sont à prévoir.

Si ces exigences s’appliquent aux bâtiments publics à partir de ce début 2019, tous les bâtiments devraient être concernés à partir de juillet 2019 ! Rappelons également que les normes EcoDesign dont nous vous avons déjà parlé à plusieurs reprises depuis leur mise en application en 2016 sont toujours d’application.

Pour bien démarrer 2019, à vos marques… prêts ? Let’s go NZEB !

VIESSMANN
WINSOL
ELOYA
AFCN
DAIKIN
TEAM CONSTRUCT
ANTARGAZ
ATELIER KNAUF
BELISOL
STO
WIENERBERGER
TECHNI-SELF
PRIMAGAZ
INFORMAZOUT
MITSUBISHI ELECTRIC
STIEBEL ELTRON
SIBOMAT
MATAGANE HODY
JK CHAUFFAGE
VANDERSANDEN
TOMWOOD sa
Pergola SO!