fbpx

Vos façades en brique, avec sous sans vide ?

Vos façades en brique, avec sous sans vide ?

La brique reste en effet une valeur sûre en termes de solidité et de possibilités esthétiques.

Le Belge aurait une brique dans le ventre. L’adage reste d’actualité malgré les nombreuses alternatives qui se présentent aujourd’hui pour réaliser l’habillage de vos façades ; qu’il s’agisse de bardage ou d’enduit. La brique reste en effet une valeur sûre en termes de solidité et de possibilités esthétiques. Une fois la brique dans le ventre, restera-t-il la place pour un petit creux au sein du mur ?

Une composition classique

Un mur avec parement en brique se compose dans la plupart des cas d’une structure portante, d’un isolant et parfois d’un vide d’air qui est peu ou pas ventilé selon les cas. En effet, un parement en briques, même parfaitement rejointoyé, ne sera jamais parfaitement étanche. Les eaux d’intempéries qui y ruissellent seront en partie « aspirées » vers l’intérieur du mur par les microfissures et la différence de pression entre l’intérieur et l’extérieur. Cette eau va ruisseler sur la face interne de la brique en plus ou moins grande quantité en fonction de l’exposition du mur et s’évacuera par les membranes placées en pied du parement ainsi que par les joints ouverts qui y ont été laissés vides. Le creux ou vide laissé entre l’isolant et les briques de parement a pour vocation de permettre un séchage par ventilation de la face intérieure de la brique et de ne pas laisser cette eau s’écouler vers l’intérieur.

Un creux de plus en plus petit

Avec l’avènement de la PEB et ses exigences croissantes au fur et à mesure des années qui provoquent une augmentation de l’épaisseur des isolants, il n’est pas rare de voir la largeur de ce vide se réduire à chaque évolution législative pour finir par disparaître complètement dans certains cas. Si cette évolution se comprend en vue de ne pas perdre des précieux centimètres en intérieur à la construction, il n’en reste pas moins que certaines précautions doivent être prises.

Des isolants non capillaires

Vous l’aurez compris, si de l’eau passe au travers du parement, il sera nécessaire que les performances de l’isolant qui serait en contact avec la face interne des briques de parement ne puissent être réduites par l’humidité au contact de laquelle il serait mis. Le choix de l’isolant sera donc primordial. Il devra être non capillaire et résistant à l’humidité.

Il en est de même pour les façades en briques destinées à être peintes pour lesquelles le choix de l’isolant et du type de façade seront primordial pour garantir la durabilité des briques, des joints de mortier, ainsi que de la peinture.

Ce genre de choix ne pourra être effectué que par un entrepreneur ou un architecte ayant des connaissances pointues en la matière. Si ce n’est pas votre cas, ne vous lancez pas seul dans l’aventure.

MITSUBISHI ELECTRIC
PRIMAGAZ
AFCN
REYNAERS ALUMINIUM
TEAM CONSTRUCT
VIESSMANN
STO
VANDERSANDEN
REMEHA
SIBOMAT
WINSOL
TECHNI-SELF
ANTARGAZ
TOMWOOD sa
MATAGANE HODY
DAIKIN
ELOYA
HARINCK nv - FRAGER
DOMUS CONCEPT
THOMAS & PIRON
TOMWOOD sa
Pergola SO!