F"
/></noscript>
<!-- End Facebook Pixel Code -->
<!-- Google Tag Manager -->
<script>(function(w,d,s,l,i){w[l]=w[l]||[];w[l].push({

Rénovation et stabilité de la construction

stabilité du batiment
Il n’est pas rare lors de travaux de rénovation de prévoir le percement d’un mur intérieur, la création d’une nouvelle baie en façade ou des carottages au travers de planchers afin d’y faire passer les nouveaux équipements techniques. Ces travaux ne sont pas sans conséquence sur la stabilité générale de la construction.

À envisager dès le début de la construction

Que vous envisagiez de percer de nouvelles baies de porte ou de fenêtre, de remplacer un plancher ou même de modifier la structure portante d’une toiture, les éléments mis en œuvre n’auront pas nécessairement la même hauteur ou la même largeur que les éléments que vous allez démolir. Un linteau au-dessus d’une nouvelle baie aura une hauteur qui doit se calculer en fonction des charges que ce mur reprend.
Il est préférable d’avoir dimensionné tous ces éléments préalablement au début des travaux afin d’éviter des surprises lors de la réalisation de ceux-ci. En effet, l’expérience a démontré que toute surprise en cours de chantier induit des pertes de temps et des pertes d’argent pour le maître de l’ouvrage.






Les signes d’un mur porteur

Avant de vous lancer dans le percement d’un mur, assurez-vous que celui-ci n’est pas porteur. Plusieurs indices peuvent attirer votre attention :

- La structure des étages supérieurs pose-t-elle sur ce mur ? Pour y répondre, un petit sondage sera sans doute nécessaire.
- Quelle est la largeur de ce mur ? Au-delà d’une largeur de 10 cm, il est possible et fort probable que ce mur soit un mur porteur.

L’intervention obligatoire d’un architecte

Tous travaux touchant à la stabilité d’une construction nécessitent l’intervention d’un architecte pour la conception des travaux et le contrôle de l’exécution de ceux-ci. Pour un percement à réaliser dans des murs de 40 cm d’épaisseur cela peut sembler évident, par compte pour un remplacement de toiture induisant le remplacement des éléments porteurs en bois, si vous en changez la section, cela l’est moins et pourtant ce travail, selon les législations en vigueur, nécessite aussi l’intervention de l’architecte.
Au moment de dimensionner les éléments de stabilité, l’architecte désigné aura fréquemment recours à un ingénieur en stabilité. S’il est vrai que ces interventions ont un coût, elles présentent toutefois l’avantage de garantir les travaux effectués durant 10 ans et de dimensionner au plus juste les éléments à mettre en œuvre. Retenez que comme la Loi impose leur intervention, aucun professionnel en Belgique ne peut s’exonérer de cette responsabilité « décennale » pour tous les vices qui affecteraient ou seraient susceptibles de mettre en péril la solidité ou la stabilité de la construction.

En résumé, si vous comptez effectuer des travaux de rénovation touchant à des éléments qui pourraient être porteurs au sein de votre construction, n’hésitez pas à faire effectuer un diagnostic préalable par un professionnel qui vous indiquera la portée exacte des travaux que vous envisagez.

-
-JE SOUHAITE RECEVOIR DE L'INFO SUR CETTE THEMATIQUE