F"
/></noscript>
<!-- End Facebook Pixel Code -->
<!-- Google Tag Manager -->
<script>(function(w,d,s,l,i){w[l]=w[l]||[];w[l].push({

Paramétrez votre courbe de chauffe

Courbe de chauffe
Vous possédez une chaudière à condensation et vous souhaitez en minimiser la consommation ? Le paramétrage de la courbe de chauffe de celle-ci est un élément fondamental pour y arriver. Les chauffagistes les programment généralement sur une courbe par défaut, à vous d’optimiser celle-ci.
 
La courbe de chauffe, qu’est-ce donc ?
 
La courbe de chauffe d’un générateur de chaleur définit le lien entre la température extérieure et la température de l’eau qui sera distribuée dans vos radiateurs ou vos émetteurs de chaleur. Chaque générateur de chaleur possède une multitude de courbes de chauffe dont il est possible de paramétrer la pente et la hauteur. Il ne vous reste plus qu’à trouver la bonne !
 
L’intérêt de la courbe de chauffe
 
Pour fonctionner de manière optimale au niveau de sa consommation, une installation de chauffage doit utiliser un fluide caloporteur (eau ou air) à la température la plus basse possible. Plus cette température est basse, meilleurs seront le rendement de votre générateur (votre chaudière), le rendement de distribution de votre installation ainsi que le rendement d’émission de vos convecteurs ou radiateurs.
Signalons également que plus la température de retour de votre système de chauffage sera faible, plus la probabilité que votre chaudière puisse fonctionner en mode condensation sera importante.
Toutefois, vous ne pouvez diminuer la température de votre fluide caloporteur indéfiniment, au risque de ne plus pouvoir assurer la température requise dans les différentes pièces de la construction.
 
Un paramétrage empirique
 
Lorsque le chauffagiste installe votre chaudière, il paramètre une courbe de chauffe par défaut qui lui semble correspondre au mieux à votre construction.
Si vous souhaitez paramétrer cette courbe de manière optimale, ce réglage devra se faire de manière empirique : il n’y a pas de formule mathématique permettant de résoudre cette problématique. Munissez-vous du mode d’emploi de votre chaudière et réalisez une série de tests en modifiant la hauteur de la courbe. Notez vos consommations chaque semaine et pondérez ces consommations en fonction des écarts entre la température intérieure de consignes et la température extérieure mesurée.
Ces écarts, également appelés degrés-jour, sont consultables sur plusieurs sites (par exemple : https://www.energieplus-lesite).
Si vous n’obtenez plus la température intérieure souhaitée, c’est que votre courbe est trop basse. Augmentez-la à nouveau…
 
Optimiser votre consommation sur base du réglage de votre courbe de chauffe peut s’avérer payant à court terme. Notez toutefois les paramètres de départ pour être sûr de pouvoir les reprogrammer en cas de problème par la suite.

-
-JE SOUHAITE RECEVOIR DE L'INFO SUR CETTE THEMATIQUE