fbpx

Se tenir au courant, aussi en extérieur !

Se tenir au courant, aussi en extérieur !

il vous faudra y penser dès les travaux de gros-?"uvre

Même si les aménagements des abords sont souvent reportés en fin de chantier, histoire de se remplumer, il n’en reste pas moins que si vous souhaitez un jour avoir du courant en extérieur, que ce soit pour des appareils d’éclairage, pour alimenter un portail, ou pour un système d’épuration des eaux, il vous faudra y penser dès les travaux de gros-? »uvre de votre projet… ou alors, faire preuve de beaucoup d’imagination.

Des travaux protégés… sauf en Flandre

Tout d’abord, retenez que, quels que soient les travaux d’électricité qui seront entrepris pour le compte d’un tiers, qu’il s’agisse de travaux en intérieur ou en extérieur, ceux-ci nécessitent d’avoir cette capacité entrepreneuriale inscrite à la Banque Carrefour des Entreprises. À défaut, tout contrat signé dans ce sens n’aura aucune existence juridique.
Ce principe est d’application en Wallonie et à Bruxelles. Par contre, elle ne l’est plus en Flandre depuis novembre 2018.

Pensez-y a temps !

Nous le signalions en introduction, à partir du moment où la source d’approvisionnement électrique se situe dans un bâtiment, autant prévoir les percements pour alimenter les points extérieurs dès le début du projet. Il est plus facile, et moins coûteux, de prévoir des fourreaux dans une étanchéité enterrée, que de devoir percer « à l’aveugle » par la suite, avec tous les risques qui en découlent !

Des câbles posés conformément aux normes en vigueur

Les câbles d’alimentation que vous poserez en extérieur ne sont pas les mêmes que les câbles que vous poseriez en intérieur. Ils seront de préférence armés et protégés par un capot ou des éléments rigides afin de ne pas les abîmer lors de travaux de fouilles ultérieurs. Seuls les câbles de type EXVB (gaine extérieure renforcée) peuvent être enterrés directement dans le sol.

Choisissez des équipements adaptés

En Belgique… il pleut. Vos équipements devront donc être adaptés et résistants aux agressions climatiques. Lors du choix de ceux-ci, référez-vous à leur indice IP : Il s’agit d’un indice d’« International Protection ». Il est suivi de deux chiffres. Le premier chiffre donne une indication du degré de protection contre les contacts et la pénétration d’objets solides, le second chiffre informe quant au degré de protection contre l’humidité. Pour vos travaux extérieurs, prévoyez toujours un degré de protection IP se terminant par minimum 4.

Si vous avez encore des questions à ce sujet, consultez le RGIE (règlement général pour les installations électriques). Il vous fournira sans doute les informations recherchées.

HARINCK nv - FRAGER
PRIMAGAZ
MAISONS DEWAELE
REYNAERS ALUMINIUM
VIESSMANN
TEAM CONSTRUCT
BELISOL
STO
AFCN
REMEHA
TECHNI-SELF
SIBOMAT
INFORMAZOUT
DOMUS CONCEPT
MITSUBISHI ELECTRIC
WINSOL
GROUP ATLANTIC
ANTARGAZ
MATAGANE HODY
ELOYA
TOMWOOD sa
Pergola SO!