fbpx

Comment rénover son escalier en bois ?

Comment rénover son escalier en bois ?

D’abord un petit conseil bien utile

Le vieil escalier en bois de l’habitation est défraîchi. Comment agir ?

D’abord un petit conseil bien utile : ne travaillez qu’une marche sur deux afin de toujours laisser l’escalier praticable.

Décaper

Il faut d’abord enlever le vernis. Il existe trois types de décapage. Le chimique, généralement sous forme de gel, contient du chlorure de méthylène. Il faut idéalement se protéger la peau, porter un masque et des lunettes et aérer le lieu. Il s’applique au pinceau. Ensuite, laissez agir quelques minutes avant d’employer un grattoir. Plus les couches de peinture seront épaisses et plus il faudra appliquer du produit. Le décapage écologique est un peu plus cher, mais il n’est pas toxique tout en étant efficace. Il s’emploie de la même manière que les décapants chimiques. Le décapage thermique : il s’agit d’utiliser un décapeur thermique électrique. La chaleur ramollit la peinture qui est éliminée au moyen d’une spatule. Les dernières traces sont retirées avec du white spirit. Le décapage thermique est à manier avec précaution, car le risque est de brûler le bois.

Poncer

Ensuite, il faut poncer. Il faut employer un papier abrasif à grain fin (P100-P150) avant de mettre en peinture et un grain moyen (P60-P80) avant d’appliquer de l’huile. Le ponçage s’effectue toujours dans le sens des fibres du bois, par pression. Faites-vous aider d’une ponceuse électrique vibrante ou excentrique pour les marches et d’une ponceuse triangulaire pour les coins. Il est impérieux d’aspirer toutes les poussières et de passer un linge humide pour ne laisser aucune impureté avant le rebouchage des éventuelles fentes avec un enduit spécial pour bois. Il est, lui aussi, disponible dans tous les bons commerces de bricolage.

Peindre

Il s’agira de choisir une peinture spécifique si vous ne voulez pas conserver l’aspect du bois naturel. D’un point de vue technique. Si le bois de l’escalier est encore fringant ? Pourquoi le cacher sous des couches de peinture ? La vitrification est la solution. Un produit couvrant vitrificateur (vernis) est ainsi appliqué sur le bois brut afin d’en conserver l’aspect naturel tout en le protégeant. Enfin, l’utilisation d’huile dite dure pour le bois est une autre alternative relativement naturelle, à l’instar de ce qui se fait pour les parquets huilés.

ATELIER KNAUF
REYNAERS ALUMINIUM
STIEBEL ELTRON
STO
MAISONS DEWAELE
BELISOL
TOMWOOD sa
WINSOL
ANTARGAZ
JK CHAUFFAGE
AFCN
TEAM CONSTRUCT
VANDERSANDEN
INFORMAZOUT
WIENERBERGER
DOMUS CONCEPT
THOMAS & PIRON
ELOYA
WAKO
MITSUBISHI ELECTRIC