Un été plein de nouveautés en matière de ventilation pour Vasco

Un été plein de nouveautés en matière de ventilation pour Vasco

La crise du coronavirus a à nouveau démontré l’importance d’un climat intérieur sain

Un climat intérieur trop sec ou trop froid ? De l’air vicié entre par le système de ventilation ? Vasco a la solution et propose désormais trois extensions intelligentes pour les systèmes de ventilation équilibrée (à récupération de chaleur). Le fabricant dévoile également une nouvelle version de la bouche de réglage Smiley éprouvée, ainsi que des accessoires pratiques pour le système de gaines d’air EasyFlow. De bonnes nouvelles à la fois pour les installateurs et les clients finaux !

La crise du coronavirus a à nouveau démontré l’importance d’un climat intérieur sain. Le télétravail gagnera en outre assurément encore en popularité. Lorsque nous restons à l’intérieur de façon prolongée, un air frais et sain est une priorité absolue. C’est précisément dans cette optique que Vasco, le spécialiste du chauffage et de la ventilation, lance plusieurs nouvelles solutions.

Humidificateur Vasco : tirer un trait sur l’air sec

Adieu, toux sèche et planchers qui craquent : l’humidificateur Vasco permet de contrôler l’humidité de l’air dans l’habitation. Pour lutter contre l’air sec, un mal typique de l’hiver, on installait autrefois des plantes d’intérieur et des récipients d’eau sur les radiateurs. Vasco propose désormais une solution bien plus efficace. L’humidificateur Vasco est raccordé à la conduite d’eau et installé dans l’arrivée d’air du système de ventilation existant, derrière l’échangeur de chaleur. L’air entrant est ainsi immédiatement humidifié via la matrice d’humidification. Le filtre anti-légionelle intégré constitue la première barrière contre les légionelles. Une quantité minimale d’eau est répandue dans la matrice toutes les 72 heures, même si aucune humidification n’est requise, de sorte que l’eau ne stagne pas.

Autorégulation grâce à des capteurs d’humidité
L’utilisateur a la possibilité de configurer le niveau d’humidité de l’air souhaité grâce au panneau de contrôle sans fil fourni avec le système. L’humidificateur Vasco apporte de l’humidité à l’air entrant, en fonction de l’humidité relative à ce moment dans l’habitation et à l’extérieur. L’appareil n’est pas raccordé à l’unité de ventilation ; il s’autorégule grâce à des capteurs d’humidité installés dans l’appareil même et dans la pièce. Afin de combler les écarts importants d’humidité relative, l’humidificateur est capable d’amener jusqu’à 5 litres d’humidité par heure à l’air intérieur.

Diffusion dans toutes les pièces
L’humidificateur Vasco est installé avant la première dérivation du système de gaines d’air, de sorte que toutes les pièces dotées d’une arrivée d’air bénéficient de la fonction de régulation de l’humidité. L’utilisateur peut aisément effectuer lui-même le remplacement de la matrice d’humidification une fois par an. L’appareil indique automatiquement quand le changement est nécessaire.

Le nouvel humidificateur Vasco peut être intégré à tous les systèmes de ventilation équilibrée, pour autant que quelques exigences techniques soient respectées : gaine d’arrivée d’air de minimum 150 mm de large, accès à une prise de courant et à l’arrivée et l’évacuation de l’eau.



Refroidisseur Vasco : profiter d’une ventilation fraîche en été

Dans les habitations équipées d’un système de ventilation équilibrée, il n’est pas rare de constater que l’air chaud de l’extérieur (en été) entre par la ventilation et entraîne des hausses de température indésirables, voire une surchauffe. Le refroidisseur Vasco offre une solution simple à ce problème. Cet appareil est installé dans la gaine d’évacuation du système de ventilation, juste avant l’échangeur de chaleur. Le refroidisseur Vasco refroidit donc l’air vicié via une matrice de filtration raccordée à la conduite d’eau, avant de l’envoyer vers l’extérieur via l’échangeur de chaleur. L’air entrant est ensuite refroidi par l’échangeur de chaleur.

Combinaison intelligente avec l’humidificateur Vasco
Le refroidisseur Vasco peut être intégré à des systèmes de ventilation équilibrée existants. Il est, en outre, possible de combiner le refroidisseur Vasco avec l’humidificateur Vasco. L’utilisateur peut alors utiliser un seul système de réglage pour les deux appareils, ce qui offre un bel avantage en termes de prix. Il peut également remplacer la matrice de filtration lui-même une fois par an, tout comme pour l’humidificateur Vasco.



Filtre à charbon actif Vasco : respirer à pleins poumons

De nombreux détenteurs de systèmes de ventilation se posent les questions suivantes : qu’en est-il de la ventilation, et surtout de la qualité de l’air, si le voisin se chauffe au bois ? Ou si la rue est fréquentée par de nombreuses voitures polluantes ? Aucun souci : Vasco lance le filtre à charbon actif Vasco, un accessoire pour la ventilation équilibrée qui filtre les oxydes d’azote (NOx) et les oxydes de soufre présents dans l’air. Ce filtre s’installe directement sur la prise d’air du système de ventilation, entre la sortie de toiture et l’aspiration de la ventilation. Cette solution convient également à merveille lorsque la prise d’air se trouve à proximité d’une cheminée, par exemple. Il est, par ailleurs, possible de remplacer le filtre à charbon actif par un filtre à particules, qui retient environ 90 % des particules fines inférieures à 1 µm dans l’air.

Pas de substances nocives ni d’odeurs désagréables
Grâce au filtre à charbon actif Vasco, l’utilisateur n’a plus à se soucier de l’air vicié qui pourrait pénétrer dans l’habitation. Le système filtre non seulement les particules nocives d’oxyde d’azote et d’oxyde de soufre, mais aussi les mauvaises odeurs. Le filtre à charbon actif constitue ainsi la base d’un climat intérieur sain et agréable. Cette extension se combine d’ailleurs parfaitement avec l’humidificateur Vasco et le refroidisseur Vasco.



Optimisation de la bouche de réglage Smiley


La bouche de réglage Vasco Smiley éprouvée, une valeur sûre pour les installateurs comme pour les clients, a été entièrement repensée. La Smiley 2.0 remplace dès cet été la bouche de réglage actuelle et offre des avantages à la fois techniques et esthétiques. La régulation du débit d’air souhaité dans la pièce en fonction des plans d’installation de Vasco devient ainsi un jeu d’enfant pour les raccords d’amenée et d’évacuation de 125 mm de diamètre. Cette solution pratique, configurable dans différentes positions selon les pertes de pression, a été considérablement améliorée à trois niveaux.

Meilleure conduction de l’air
Premier point important : l’amélioration de la conduction de l’air grâce à deux nouveaux conducteurs. L’air de ventilation ne vient plus frapper un panneau plat (ce qui entraînait un effet d’ondulation), mais circule de manière tout à fait progressive via le plafond. Cette amélioration permet non seulement de minimiser les risques de courant d’air, mais aussi d’assurer une ventilation rapide et efficace dans l’ensemble de la pièce.

Réglages plus précis avec positions intermédiaires
Afin de répondre encore mieux à chaque situation, la Smiley 2.0 a été dotée de positions de réglage supplémentaires. Des positions intermédiaires ont été ajoutées entre les positions initiales. L’installateur peut donc choisir parmi dix configurations, en fonction des plans d’installation fournis par Vasco. Il est à présent parfaitement possible de régler la Smiley 2.0 sur 5.3, par exemple, grâce aux positions intermédiaires plus précises.

Design plus raffiné
La conception de la bouche de réglage a également été optimisée, pour le plus grand plaisir de l’utilisateur. L’intérieur de la Smiley 2.0 a été entièrement recouvert de blanc. De loin, la bouche de réglage est donc à peine visible derrière le panneau de finition. La nouvelle Smiley 2.0 dépasse d’à peine 1 mm du plafond, contre 5 mm pour la Smiley actuelle. La finition reste la même (4 types) que celle à laquelle vous êtes habitué(e), avec les mêmes ouvertures afin de garantir une répartition optimale de l’air.



Nouveaux composants EasyFlow à la demande des installateurs

Un croisement compact et un coude court à 90° pratique : deux nouvelles extensions à la gamme de gaines EasyFlow de Vasco, qui facilitent grandement l’installation pour le professionnel. Que faire si les gaines de ventilation d’arrivée et d’évacuation se croisent ? Dans le cadre d’une construction neuve ou de travaux de rénovation, il y a peu de chances que le dernier étage comporte une chape de 12 cm. Dans la pratique, ce problème est souvent résolu en installant une gaine d’amenée autour de la gaine d’évacuation pour former une seule longue conduite, ce qui n’est bien sûr pas idéal. Vasco propose désormais une solution intelligente : le croisement EasyFlow innovant, qui permet de réaliser des intersections tout en conservant une hauteur limitée (max. 65 mm).

Pas d’augmentations de pression ni de nuisances sonores
Lorsque deux gaines de ventilation se croisent, l’intersection est moins haute, mais plus large. La surface interne reste alors identique, garantissant un fonctionnement optimal du système de ventilation, sans augmentations de pression ni nuisances sonores. Les croisements sont fournis par deux, mais peuvent tout à fait être employés seuls. Par exemple, si un faux plafond ne comporte que 4 cm pour passer le long d’une poutre, l’installateur peut aisément faire passer la gaine de ventilation sous la poutre à l’aide du croisement.

Coude court à 90°
Autre ajout dans la gamme dont les installateurs pourront se réjouir : le coude horizontal à 90°. Ce coude compact trouvera sa place dans les espaces les plus exigus. Il peut aisément être raccourci selon trois longueurs prédéfinies. L’installateur n’a alors qu’à repositionner le joint en caoutchouc après avoir coupé la pièce. Les coudes sont fournis par trois et accompagnés des supports de fixation correspondants. Grâce à cette dernière extension en réponse à la demande des installateurs, le système de gaines d’air EasyFlow de Vasco est désormais encore plus facile à mettre en œuvre et à utiliser.
 
Plus d'infos ? Consulter la fiche VASCO
Plus d'infos ? Consulter la fiche VASCO