Tout savoir sur le compteur intelligent

Base-Grand(ArticleSiteWeb)1170x482.jpg

Depuis 2020, l’Union Européenne a pour objectif de remplacer 80 % des compteurs classiques en compteurs intelligents. C’est pourquoi, la Belgique décide d’installer progressivement des compteurs intelligents dans les foyers. Cette décision peut être une source d’inquiétude pour les ménages. Afin de vous rassurer, il est important de clarifier ce nouveau compteur.
Tout d’abord un compteur intelligent c’est quoi ? Le compteur intelligent, appelé également compteur numérique, garde comme rôle principal la mesure de votre consommation d’électricité et de gaz. La particularité ici, est le système de comptage électronique permettant de relever des informations sur votre compteur électrique et de gaz mais également de les communiquer à votre gestionnaire de réseau en temps réel. L’objectif étant de mieux gérer les flux de consommation d’électricité ou de gaz sur le réseau et donc de faire des économies sur vos factures.

Les avantages :

● Une meilleure maîtrise de votre consommation : vous pourrez voir quand est consommé votre énergie et adapter vos comportements. Le relevé des index peut se faire à distance.
Intervention plus rapide lors des pannes.
● Pour les producteur d’énergie, détails de l’énergie prélevée et injectée
● Plus de précisions et donc moins d’erreurs.
● Une facturation sur base de la quantité d’énergie réellement consommée.

L’inconvénient :
Moins de confidentialité cependant, les données sont cryptées et envoyées via un réseau sécurisé.

Une installation pour quand ?

Dès 2023 et jusqu’en 2030, les compteurs intelligents feront progressivement leur entrée dans les foyers belges. Plus spécifiquement,

A Bruxelles 

Les installations ont débuté en janvier 2019. Actuellement, l’installation est obligatoire pour :

● Un remplacement de compteur
● Un nouveau raccordement
● Des travaux de rénovation importants
● Des installations dans d’autres cas peuvent également être réalisées mais sans obligation pour le moment.


En Wallonie

Actuellement, les gestionnaires de distribution sont obligés de remplacer pour les cas suivants :

● Défaut de paiement
● Remplacement d’un compteur
● Nouveau raccordement
● A la demande du client

A partir de 2023, il sera obligatoire d’installer :

● Pour les grands consommateurs (plus de 6000 kWh)
● Production des panneaux solaires supérieure à 5 kWc
● Pour remplacer les compteurs à budget Le prix concernant le compteur est gratuit si la demande vient du gestionnaire du réseau.

Compteur intelligent et panneaux solaires

La plupart des propriétaires d’une installation photovoltaïque possède un compteur tournant à l’envers mais, avec le compteur intelligent, ce ne sera plus le cas. Ce dernier mesure d’une part l’énergie prélevée du réseau et d’autre part celle injectée sur le réseau. La consommation est alors calculée en soustrayant l’électricité injectée et celle consommée. Ainsi, il n’y a aucun risque de perte pour le producteur/consommateur. De plus, le compteur intelligent, vous permet un meilleur contrôle de votre consommation afin d’atteindre une auto-consommation et donc faire davantage d’économies.

A Bruxelles Cela ne change rien car les Bruxellois sont déjà équipés de compteurs bidirectionnels depuis 2007. L’énergie produite est décomptée de la facture. Cependant, vous payez les frais de réseaux sur base de votre consommation sans prendre en compte votre production.

En Wallonie

● Pour les installations avant 2024, le principe du compteur à l’envers sera maintenu jusqu’en 2030 et le tarif prosumer compensé de façon régressive jusqu’en 2024.

>>>Plus d’infos sur le tarif prosumer

● Concernant les installations après 2024, le tarif proportionnel s’appliquera obligatoirement. Pour explication, le tarif proportionnel est calculé sur base de la quantité d’électricité consommée à partir du réseau de distribution. Ce choix de tarif est le plus avantageux si votre autoconsommation dépasse 37,76%. Le compteur ne joue donc aucun rôle dans la rentabilité de vos panneaux solaires, il est totalement neutre. Ce sont les décisions prises par les politiques qui influencent le rendement mais pour rappel, malgré les changements de législation, une installation photovoltaïque reste rentable.