Découvrez l’EMAG : un combustible durable !

Base-Grand(ArticleSiteWeb)1170x482.jpg

Il produit moins d’émissions de CO2 et sa teneur en soufre est plus faible.

EMAG est l’acronyme d’Ester Méthylique d’Acides Gras. Il est fabriqué à base d’huiles naturelles ou d’huiles de friture usagées. En tant que biocombustible, l’EMAG présente plusieurs avantages par rapport à un combustible fossile : il est inépuisable et biologiquement dégradable, il produit moins d’émissions de CO2 et sa teneur en soufre est plus faible.

Les molécules d’EMAG sont comparables à celles du mazout ou du diesel. L’EMAG est donc parfaitement compatible avec les combustibles que nous connaissons actuellement. Il peut être sans problème mélangé avec du mazout, selon une proportion de 7, 20 ou 30% d’EMAG par exemple, voire même utilisé à 100%. En Scandinavie, le chauffage à l’EMAG pur rencontre ainsi un franc succès depuis plus de dix ans.

Des tests concluants se déroulent en Belgique !

Depuis décembre 2019, le distributeur de mazout Forceville chauffe son showroom et ses bureaux situés à Boom avec un mélange de 20% d’EMAG et de 80% de mazout. Les employés et les visiteurs ont pu apprécier au cours de l’hiver dernier à quel point cette manière de se chauffer est agréable et confortable. La qualité de la combustion est également monitorée en continu. Tout se déroule à la perfection et ce, sans avoir apporté la moindre adaptation à la chaudière à condensation de l’entreprise. Le rendement est supérieur à 99% et donc conforme à la réglementation pour l’entretien et le contrôle des installations de chauffage central au mazout.

Regardez la vidéo de ce test avec de l’EMAG.



Quels sont les avantages de l’EMAG ?

• L’EMAG n’émet pas plus de CO2 lors de sa combustion que lors de sa production et il est donc climatiquement neutre.
• Il peut être mélangé avec du mazout, mais aussi être utilisé pur. Il peut donc être utilisé de manière optimale pour un meilleur environnement.
• L’EMAG peut être utilisé dans votre chaudière au mazout existante sans modifications.
• Il ne contient pas de produits chimiques et il émet donc moins de substances toxiques.
• L’éventualité qu’il gèle dans le réservoir est quasiment nulle.
• Un antioxydant est ajouté à l’EMAG pour lui garantir une plus longue durée de conservation.
• La combustion de l’EMAG diminue les émissions de CO2 dans l’atmosphère de 60 à 95% selon la nature de la matière première qui entre dans sa composition.

Existe-t-il déjà des fournisseurs d’énergie qui produisent l’EMAG à grande échelle ?

Tout comme le HVO, l’EMAG est déjà produit en grandes quantités. Actuellement surtout sous la forme de biodiesel pour le secteur du transport. L’entreprise Cargill est un important producteur d’EMAG et collabore au test à Boom. Cargill produit sur ses sites de Gand et de Francfort pas moins de 750.000 tonnes d’EMAG par an.

Envie d’en savoir plus sur les biocombustibles et les combustibles neutres en carbone ? Consultez notre site web ou téléchargez notre guide.