F"
/></noscript>
<!-- End Facebook Pixel Code -->
<!-- Google Tag Manager -->
<script>(function(w,d,s,l,i){w[l]=w[l]||[];w[l].push({

Vous chauffer au gaz ?

chauffage au gaz ?

Certains l’affectionnent, d’autres le craignent. Le gaz comme combustible offre diverses possibilités et avantages.
Qu’il soit délivré par le réseau de distribution ou livré en citerne, de nombreuses constructions optent pour ce type d’approvisionnement énergétique. Pour limiter le risque d’explosion lié à l’utilisation de ce gaz que certains craignent encore, des systèmes de sécurité existent.

L’avantage du réseau de distribution

Lorsque la voirie est équipée en gaz naturel, le maître de l’ouvrage ou le constructeur qui ne souhaite pas se préoccuper de son approvisionnement se tournera généralement vers cette solution. Peu coûteux ou parfois même gratuit pour son raccordement, ce combustible présente un bon rapport entre son pouvoir calorifique (la quantité de chaleur qu’il est possible d’en extraire par unité de volume) et son prix. Le Pouvoir calorifique du gaz se situe aux alentours de 10,8 kWh/kg.

Le gaz en citerne

Si vous souhaitez vous chauffer au gaz, qu’il n’y en a pas dans la rue et que vous ne souhaitez pas opter pour l’électricité, pas plus que pour le mazout, la pose d’une citerne à propane ou à butane peut s’avérer une solution envisageable dans de nombreux cas.

Vérifier toutefois que les distances de sécurité à prévoir pour de tels équipements peuvent être respectées dans votre cas précis. Ces distances sont relatives à la position de la citerne par rapport aux habitations et aux voiries. Elles sont différentes selon la région où vous vous situez.

Si le coût du butane et du propane est plus élevé que celui du gaz natburel, son pouvoir calorifique est plus important également de 20 à 25 %.

Une chaufferie compacte

Outre l’aspect de l’approvisionnement, une chaudière au gaz à condensation est relativement compacte. La chaudière peut tenir, sous certaines conditions, dans une petite armoire de cuisine ou de buanderie. La pose de détecteur gaz sera un plus, non obligatoire, mais qui peut être rassurante dans de nombreux cas.

Utilisés depuis de nombreuses années, le gaz naturel, le butane ou le propane ont encore de longues années devant eux. Ils peuvent également être couplés avec d’autres systèmes de chauffage utilisant des énergies renouvelables : pompes à chaleurs ou panneaux solaires.

-
-JE SOUHAITE RECEVOIR DE L'INFO SUR CETTE THEMATIQUE