Piscine, esthétique vs technique ?

Piscine esthétique ?
En ce début d’été, de nombreux particuliers se réjouissent de pouvoir profiter de leur piscine, qu’il s’agisse de piscines démontablesà gonfler pour la belle saison ou de piscines implantées définitivement dans le jardin. Pour ces dernières, les choix et les options qui vont s’offrir aux candidats-baigneurs seront multiples !

La fonctionnalité comme premier critère.

Avant de vous lancer à l’eau et de démarrer le chantier d’une telle piscine, il vous faudra définir la finalité et l’esthétique recherchées. S’il s’agit d’un bassin pour vous rafraichir en été, vous opterez sans doute pour une forme carrée ou ronde, avec des marches pour vous asseoir sur un ou plusieurs bords. Si vous êtes plus sportifs et souhaitez un bassin dans lequel vous pourrez nager quelques longueurs, une forme allongée sera privilégiée. Dans ce cas, pourquoi ne pas recourir à un système à contre-courant pour limiter la longueur du bassin et pour vous éviter de devoir faire demi-tour chaque fois que vous arriverez à une extrémité ? Enfin, si l’aspect naturel est important pour vous, peut-être opterez-vous pour une piscine écologique à lagunage.

Ne pas négliger la sécurité.

Quel que soit le système choisi, il devra être sécurisé pour éviter les risques de noyade. Si possible, privilégiez la pose de clôtures autour de la piscine avec un portillon sécurisé. Optez de préférence pour des volets rigides plus sécurisants que des bâches souples de couverture. Trop d’accidents ont encore lieu chaque année !

La finition, à voir au cas par cas.

Une fois le design général établi, il ne vous reste plus qu’à choisir les finitions intérieures (liner, béton, carrelages, mosaïques…), les finitions supérieures (margelles, carrelage, bois…) et les finitions extérieures (béton, bois…). Ne perdez pas non plus de vue tous les accessoires indispensables : système de filtration, sondes, évacuation, back-wash… Autant de détails techniques qui auront leur importance.

Une nécessité de permis ?

Depuis peu en vigueur en Wallonie, le CoDT (Code du Développement Territorial) définit une série de cas pour lesquels les piscines ne nécessitent pas l’intervention d’un architecte ou l’introduction d’un permis. Renseignez-vous également auprès de votre administration communale au cas où d’autres règles seraient également d‘application. Ainsi informés, concevez votre projet sans en négliger les détails. Ne perdez pas de vue que la TVA sur la construction de piscine est généralement de 21 % et non de 6 %. Continuez à vous tenir à flot dans ce domaine grâce à Maconstruction.be.

-
-JE SOUHAITE RECEVOIR DE L'INFO SUR CETTE THEMATIQUE