Les chapes isolantes, pour l'isolation thermique ou acoustique ?

Les chapes isolantes, pour l'isolation thermique ou acoustique ?



Souvent confondues avec les dalles en béton, les chapes sont destinées à enrober les tuyauteries et canalisations électriques tout en offrant une surface plane pour le revêtement de finition. Elles sont assez méconnues pour la bonne raison qu’elles ne sont pas visibles. Il s’agit toutefois d’éléments de construction importants et nécessaires qui font la liaison entre le gros-œuvre et les revêtements de sol.

SUIVRE L'EVOLUTION PEB...


Les normes de performance énergétique évoluant vers une sévérité croissante, chaque élément de construction doit participer à l’isolation de la paroi qu’il compose. C’est également le cas des chapes qui, même invisibles, peuvent influencer de manière importante les caractéristiques des différents planchers.

ACOUSTIQUE, THERMIQUE OU LES DEUX ? 

Pour isoler de la chaleur, un matériau a besoin de contenir de l’air. A cette fin, il est possible de projeter des chapes contenant des billes d’argex expansé, de vermiculite expansée ou de polystyrène. Ces adjuvants, légers et contenant de l’air, augmentent leurs qualités isolantes. De plus en plus de sociétés parlent même des chapes réalisées uniquement en polyuréthane. Dans la pratique, il s’agira d’une couche isolante et non d’une chape. C’est généralement le cas, sous un chauffage sol. Au-dessus de cette dernière, une chape armée au ciment de minimum 5 à 8 cm sera encore nécessaire pour permettre la pose du revêtement de sol.

Afin de limiter le passage du bruit aérien, une paroi doit être composée d’un élément massif, d’un élément léger et à nouveau d’un élément massif. Cette composition est également connue sous l’appellation masse-ressort-masse qui absorbe tant les sons aigus que les sons graves. 

Pour diminuer les bruits d’impacts, une couche isolante de désolidarisation sous la chape sera nécessaire.

Il vous faudra donc bien préciser vos souhaits à votre entrepreneur et/ou votre architecte. Cela permettra de définir la composition de vos dalles et de vos chapes, afin de combiner la masse nécessaire pour l’acoustique et l’inclusion de matériaux légers contenant de l’air pour la thermique.

DANS LES TOLERANCES A DEFINIR

En fonction du revêtement qui sera posé, les tolérances acceptables quant à la planéité de la chape ne seront pas les mêmes. N’oubliez donc pas de préciser à l’entrepreneur la classe souhaitée ou à défaut, le revêtement à y poser. L’idéal étant que le chapiste soit également le poseur de revêtements de sol. C’est généralement possible pour les dallages et les carrelages. Plus rarement pour les parquets ou les planchers…

Au final, même si la chape ne participe pas à l’esthétique ou à la stabilité de l’ensemble, ses caractéristiques participeront pleinement à votre confort thermique et acoustique. Ne les négligez pas ! 


-
-JE SOUHAITE RECEVOIR DE L'INFO SUR CES PRODUITS