L'eau, économies et filtration

L'eau, économies et filtration
Nous consommons de l’eau tous les jours : pour nous laver, pour cuisiner, pour boire, pour les lessives ou pour l’entretien. La qualité des eaux wallonnes de distribution n’est plus à démontrer. Ce n’est toutefois pas une raison pour en abuser ! La consommation moyenne est estimée entre 80 litres et 120 litres par jour et par personne. Cette valeur peut facilement être diminuée et une part importante de celle-ci peut vous être offerte gratuitement. Est-il nécessaire de filtrer ou d’adoucir le reste ?  

Des économies possibles sur deux tableaux

Afin de réduire votre consommation en eau, différentes possibilités existent : ne pas gaspiller (surveiller sa consommation) et réutiliser l’eau gratuite.
  1. Limitez votre consommation par l’utilisation d’équipements à faible débit. Par exemple, si votre douche libère plus de 8 litres par minute, remplacez le pommeau afin de descendre en dessous de cette valeur. La position des points de puisage à proximité des générateurs d’eau chaude limitera les pertes également. De plus en plus de nouvelles cuisines sont équipées de boiler sous l’évier de la cuisine, pourquoi ne pas faire de même en rénovation ?
  2. Récupérez un maximum d’eau de pluie. L’ajout d’une citerne enterrée ou aérienne permettra déjà de couvrir vos besoins pour le jardinage ou l’entretien extérieur. Ajoutez-y une pompe et un filtre tamis simple, vous pourrez réutiliser cette eau pour vos chasses (à moins d’opter pour une toilette sèche) et vos machines à laver.
   

Une filtration nécessaire ?


Si vous n’utilisez pas l’eau de pluie pour les machines à laver et l’eau chaude sanitaire, vous vous poserez sans doute la question de la nécessité ou non d’installer un adoucisseur d’eau afin de réduire le calcaire qu’elle contient (son taux d’ions en calcium). En effet, si ces ions ne sont pas dangereux pour la santé, ils sont connus pour réduire la durée de vie des équipements utilisant de l’eau chaude (machine à laver, boiler…). Au-delà de 30 °F de dureté, il est généralement conseillé d’adoucir l’eau avant son utilisation.

La plupart des adoucisseurs nécessitent l’ajout de sel, parfois décriés pour leur impact sur la santé. C’est pourquoi d’autres types d’adoucisseurs coexistent comme les adoucisseurs à osmoses inverses.

En conclusion, l’eau de distribution reste à utiliser avec parcimonie. Mise à part la pose d’un adoucisseur, son utilisation ne devrait pas nécessiter l’ajout de filtre complémentaire, sauf dans certaines situations bien précises, à analyser au cas par cas.

-
-JE SOUHAITE RECEVOIR DE L'INFO SUR CETTE THEMATIQUE