Encore trop d’erreurs en PEB

Encore-trop-erreurs-PEB.jpeg
Peut-être vous reconnaitrez-vous, même partiellement,  dans le dialogue qui suit ou y retrouverez les erreurs qui s’y sont glissées ?

  • Tu as réalisé l’audit PEB pour ta nouvelle construction ?
  • Oui, mais je ne l’ai pas encore reçu, c’est l’Administration qui va me l’envoyer.
  • Ne m’en parle pas, lorsque nous avons rénové les façades et la toiture de notre appartement, il a fallu faire remplir des documents par un rapporteur PEB après avoir réalisé un audit pour obtenir des primes. Je n’ai pas tout compris, l’auditeur nous a délivré également un certificat énergétique avant travaux. Et comme nous devons louer le bien, nous devrons encore faire passer un certificateur après les travaux...
  • Il paraît que le certificat réalisé chez nos voisins est déjà presque périmé… Cela ne fait pourtant que 7 ans qu’il a été délivré…
 
Force est de constater que depuis 2008, année de mise en application des différents textes PEB, une certaine confusion règne encore tant chez les professionnels qu’auprès du grand public malgré les différentes campagnes d’information. Tentons de faire le point sur les procédures qui coexistent actuellement en Région wallonne.
 
Le fameux « PEB » ou certificat PEB bâtiment neuf
 
Pour toute nouvelle construction ou rénovation lourde, un certificat PEB sera émis dont la validité est de 10 ans. Il s’agit d’un document obligatoire qui est délivré à la fin du chantier après une procédure dont la complexité dépendra du type de travaux. Il est établi par un responsable PEB. Aucun bâtiment dont la construction ou rénovation nécessite un permis n’y échappe.
 
Le certificat PEB bâtiment existant
 
Ce document est obligatoire pour toute vente ou location d‘habitation, sauf si le bien est destiné à être démoli. Le certificat PEB est alors émis par un certificateur PEB. Il évalue la performance énergétique des bâtiments dans des conditions d’utilisations et de climat standardisées. Sa procédure est plus simple que pour les bâtiments neufs ou les rénovations lourdes. Sa validité est également de 10 ans.
 
L’audit énergétique PAE2
 
Cette procédure, effectuée sur base volontaire, permet d’évaluer les performances énergétiques d’un logement et de déterminer des scénarios d’améliorations. Elle est réalisée par un auditeur PAE2. La procédure d’avis énergétique définie par la Région wallonne impose à l’auditeur d’émettre également un certificat énergétique du bien dans son état avant travaux. Des primes sont disponibles pour la réalisation d’un audit. Aujourd’hui, plus aucune prime relative à des travaux n’est conditionnée à la réalisation d’un audit. Un audit n’a pas de date de péremption.
 
Ainsi informé, vous ne ferez sans doute plus les erreurs qui se sont glissées dans le dialogue ci-dessus.  

-
-JE SOUHAITE RECEVOIR DE L'INFO SUR CETTE THEMATIQUE