F"
/></noscript>
<!-- End Facebook Pixel Code -->
<!-- Google Tag Manager -->
<script>(function(w,d,s,l,i){w[l]=w[l]||[];w[l].push({

Les journées raccourcissent, vos besoins en lumière pas…

Différents types de luminaire

Impossible de le nier, les longues journées d’été ont fait place à des journées de plus en plus courtes et sombres. La lumière du soleil se fait moins présente : chaque jour, nous perdons quelques précieuses minutes de soleil. Il devient nécessaire, tant le soir que le matin, de rallumer les lampes et luminaires que nous n’avions plus utilisés depuis quelques mois.


Une utilisation différente selon les secteurs

Si la consommation électrique couvrant les besoins en éclairage dans le secteur de l’habitat (habitation, appartement, kot…) reste relativement faible et varie entre 1 et 2 % de la consommation en énergie primaire d’un bâtiment, il n’en est pas de même pour le secteur tertiaire et les bâtiments abritant des professions libérales. Pour ces derniers, la consommation pour l’éclairage peut représenter jusqu’à 38 % de cette consommation totale. Il est donc primordial d’y faire les bons choix.

 

Différents types de luminaire

L’éclairage artificiel d’une pièce peut être conçu de manière directe ou indirecte. L’éclairage direct conviendra bien pour des activités ponctuelles nécessitant une intensité lumineuse importante. D’autres activités induiront un éclairage d’ambiance qui pourra être indirect. Pour les couloirs ou les lieux de passage, il est possible de prévoir un éclairage de type balisage uniquement.

Outre le type d’éclairage, la couleur (ou la chaleur) de la lumière sera définie par le type d’ampoule choisie : si la plupart des ampoules à incandescence ne se trouvent plus dans le commerce, les ampoules LEDS, fluo compactes ou mixtes se font de plus en plus de place dans nos constructions. La couleur émise par chacune d’elles sera toutefois fort différente. À vous de réaliser le mixte de couleur qui convient le mieux à votre sensibilité.

 
Quelques abréviations

 Pour comparer les appareils entre eux, il sera nécessaire de mettre en parallèle des éléments semblables. Outre les labels énergétiques globaux, les emballages vous donneront différentes informations :

  • des lumenslm (flux lumineux total émis dans toutes les directions),
  • des candélascd (intensité lumineuse émise qui correspond au flux lumineux dans une direction précise)
  • des luxlx (flux lumineux par une unité de surface)
  • des wattsW (puissance électrique utilisée)

Le bulbe de répartition dessiné sur la boîte ou la note d’utilisation vous donnera une idée de la répartition des candélas dans les différentes directions.

À la lecture de ces indications, vous devriez pouvoir comparer et choisir l’appareil qui conviendra le mieux en fonction de votre activité et de vos besoins en lumière.

-
-JE SOUHAITE RECEVOIR DE L'INFO SUR CETTE THEMATIQUE