Choisir votre porte de garage

Ouverture garage

Un look propre à chaque construction

Une porte de garage sépare physiquement l’intérieur de l’extérieur. En outre, elle participe à l’esthétique de la façade, assure des propriétés d’étanchéité à l’air et d’isolation et peut se commander de différentes manières. Plus qu’une simple fermeture, cet élément, entrant dans la catégorie des menuiseries extérieures, nécessite quelques choix judicieux avant sa mise en commande.

Une porte de garage (ou plusieurs selon la taille de votre construction) répondra à l’esthétique recherchée pour la construction en question : classique, contemporaine, moderne… De nombreux modèles préfabriqués existent. Pour des questions de coûts et de délais, ils sont à préférer à la fabrication sur mesure.

Les deux options principales, au niveau de l’aspect des portes de garage, sont les portes basculantes ou sectionnelles. La première est réalisée en un seul panneau dont la surface peut être lisse, recouverte de planchettes ou nervurée. Les portes sectionnelles, quant à elles, sont constituées de panneaux horizontaux et articulés, ce qui limite fortement l’encombrement en cas d’ouverture et de fermeture.

Dans certains cas, des portes ouvrantes à un ou à deux battants peuvent également s’envisager. Il s’agira souvent de modèles sur mesure.

Des performances d’étanchéité et d’isolation à ne pas négliger


Même si le garage en question n’est pas chauffé, il côtoie dans la majorité des cas, des volumes qui le sont. Il est donc important que la température qui y règne soit la plus haute possible. Sauf si votre garage est totalement séparé de votre bien, prévoyez une porte isolée.

Les descriptions commerciales mentionnent généralement les niveaux d’isolation des portes, permettant une comparaison entre les différents modèles.

Outre cet aspect d’isolation, le caractère d’étanchéité à l’air de la porte a également son importance. Des joints compressifs entre les panneaux, et entre les panneaux et le sol seront les bienvenus afin d‘éviter les fuites d’air qui auraient vite fait de refroidir cet espace intérieur.

L’ouverture : manuelle ou automatique


Si la motorisation d’une porte peut paraître, de prime abord, du domaine du luxe, il n’en reste pas moins que le poids d’une porte à ouvrir peut, dans de nombreux cas, s’avérer un frein à l’utilisation de cet espace : par exemple, lorsque des vélos y seraient rangés pour des enfants qui ne parviendraient pas à manœuvrer la porte.
Cette motorisation peut s’accompagner de nombreux accessoires : télécommandes, commandes à chiffre ou encore commandes depuis un smartphone. Dans tous les cas, veillez à assurer la sécurité du système.

Ainsi, au moment de faire un choix, ne négligez pas l’impact de ces trois vecteurs qui sont tous aussi importants les uns que les autres.