F"
/></noscript>
<!-- End Facebook Pixel Code -->
<!-- Google Tag Manager -->
<script>(function(w,d,s,l,i){w[l]=w[l]||[];w[l].push({

Bien choisir un isolant

IsolationGRAND1170x482.jpg

Oui, c’est certain, il faut isoler ! Oui, un bon isolant placé correctement restera en place de nombreuses années, contrairement aux installations techniques qu’il faudra remplacer après un certain temps. Oui, oui, oui, investissez dans l’isolation… mais si vous le faites, faites vos choix en connaissance de cause !

Le bon isolant…

Choisir un isolant spécifique dans le panel des possibilités qu’offre le marché actuellement n’est pas un jeu d‘enfant. Les choix à effectuer dépendront de nombreux critères. En fonction de vos affinités écologiques ou performancielles, vous opterez pour un isolant composé de fibres naturelles ou recyclées (laine de bois, laine de cellulose, laine de mouton ou ballots de pailles) ou pour un isolant à base de produit dérivé de l’industrie pétrolière (polyuréthane, polyisocyanurate, polystyrène…). Ce choix peut être dicté par la technique constructive qui sera vôtre.

Certains isolants craignent l’eau, d’autres pas. Il faudra donc choisir et positionner ceux-ci en fonction du risque éventuel de détérioration par l’humidité.

Malheureusement, à ce jour, aucun isolant ne combine tous les avantages possibles.


… avec la bonne épaisseur…

La question de l’épaisseur de l’isolant entrera un moment en ligne de compte. Rien ne vous empêche d’aller plus loin que les réglementations PEB en vigueur, qui imposent de nos jours des épaisseurs variant entre 12 et 20 cm environ selon la conductivité thermique de l’isolant (son lamdba exprimé en W/m.K).

D’un point de vue du retour sur investissement, les épaisseurs légales actuelles avoisinent l’optimum économique.

… au bon endroit !

Techniquement, vous ne pouvez pas poser le même isolant dans une toiture, dans un mur ou dans une dalle de sol. La plupart des isolants possèdent un agrément technique généralisé (ATG) dont le numéro se trouve sur leur emballage. Ces agréments sont consultables sur internet sur le site de l’UBTAC. Ils vous indiquent dans quelles conditions les différents produits peuvent être posés et leurs compatibilités éventuelles avec d’autres produits comme les étanchéités de toiture. Si vous sortez de ces domaines d’application, soyez conscients que le produit que vous poserez n’aura pas été testé dans les conditions que vous envisagez.

Vous l’aurez compris, le choix du bon isolant, avec la bonne épaisseur, posé au bon endroit n’est pas si évident que cela n’en a l’air. Une multitude de professionnels sont formés à cet égard : responsables PEB, auditeurs énergétiques, guichets de l’énergie, architectes ou entrepreneurs.

-
-JE SOUHAITE RECEVOIR DE L'INFO SUR CETTE THEMATIQUE