Sibomat : Le bardage en bois

Bardages bois de Sibomat

Le bardage remplit trois rôles : esthétique, mécanique et fonctionnel.

Le bardage est un revêtement extérieur de façade constitué d’éléments minces fixés mécaniquement sur une ossature.

Contrairement à l’enduit de façade ou au parement de façade (brique, pierre naturelle, béton...), le bois est une matière vivante.

Le bardage remplit trois rôles : esthétique, mécanique et fonctionnel. On peut en effet l’utiliser pour changer l’aspect d’une façade, construire des extensions de maison ou réaliser une isolation thermique par l’extérieur. Il n’a pas pour fonction d’isoler ou d’être étanche. C’est le pare-pluie qui assure l’étanchéité à l’eau et à l’air de la façade.

Le bois étant un matériau naturel, performant et sain, différents types de bardage peuvent être retenus pour l’habillage extérieur des habitations. Il va de soi que les caractéristiques les plus importantes sont la durabilité et la solidité du matériau.
Les bois sont répartis en cinq classes. Plus le chiffre de classe est petit, plus le bois est résistant vis-à- vis des insectes et des champignons. Les bois de type I conviennent donc mieux que les bois de type V.

Ce critère n’est toutefois pas le seul à prendre en compte, l’administration de l’urbanisme a aussi son mot à dire et n’autorise pas partout la pose de bardage !

Vous souhaitez un bardage en planches ou en panneaux ? Une finition brute ou usinée ? Quelle direction pour les éléments ? Verticale ou horizontale ? À joints ouverts ou fermés ? À fixation visible ou non ? Autant de questions à aborder avec votre conseiller SIBOMAT qui grâce à son expérience aura de nombreux conseils à vous donner.

Il existe plusieurs solutions techniques de revêtement extérieur : lames de bois brut, bois composite, panneaux en bois, panneaux de fibre-composites, etc.

La pose horizontale présente l’avantage d’une mise en œuvre rapide surtout lorsque les lames sont de grandes longueurs.

La pose verticale présente plusieurs avantages par rapport à la pose horizontale. Les lames posées verticalement permettent un écoulement plus rapide de l’eau et présentent ainsi un changement d’aspect visuel plus uniforme en l’absence de finition.

Un bois de bardage peut être brut ou traité. Une pose sans traitement induira une variation d’aspect avec le temps essentiellement marquée aux endroits présentant des différences d’exposition (orientation, temps d’ensoleillement, pluie, neige). Si vous ne souhaitez pas voir la marque du temps s’imprimer sur vos façades, il vous faudra traiter votre bardage à intervalles réguliers.

Ci-dessous, la liste non exhaustive des possibilités existantes en lame de bardage bois :

Lames en bois naturellement durable (hors aubier*) *L’aubier est la partie non durable du bois
  • Douglas
  • Mélèze
  • Western red cedar
  • Chêne
  • Châtaignier
  • Robinier
  • Bois exotiques (Doussié, Ipé, Iroko, Padouk,...)
Lames en bois traité
  • Traitement autoclave (Pin maritime et Pin sylvestre)
  • Traitement par haute température (Pins, Sapin, Epicéa, Peuplier, ...)
  • Traitement par oléothermie (Douglas)
Lames en bois composite
  • Fibre bois-ciment
  • Fibre bois-résine polymère
Lames en bois lamellé-collé
  • Douglas (purgé d’aubier ou traité)
  • Pin sylvestre (traité)
Lames en bois traité préfini (peinture, lasure, huile pigmentée)
  • Epicéa
  • Sapin
  • Pin sylvestre - Douglas