Chauffage hybride : quel mix énergétique pour se chauffer durablement ?

Informazout

Un mix énergétique pour se chauffer durablement ?

Bonne nouvelle pour ceux qui se chauffent au mazout. En combinant votre chaudière au mazout à un chauffe-eau solaire ou une pompe à chaleur vous profitez alors du meilleur des deux mondes : la sécurité du mazout et la durabilité des énergies renouvelables

1. Mazout + chauffe-eau solaire
Quoi ? En combinant votre installation au mazout à un chauffe-eau solaire, vous pouvez chauffer jusqu’à 60% de votre eau chaude sanitaire grâce à l’énergie gratuite du soleil. Dans cette combinaison, votre chaudière au mazout sert de back-up lorsque le soleil ne brille pas suffisamment. En bref : nous ne consommez du mazout que lorsque vous ne pouvez vraiment pas faire autrement.

Pour qui ? Cette solution est idéale lorsque votre toit est orienté bien au sud, pour garantir un rendement maximal aux panneaux solaires thermiques. Cette solution se prête également parfaitement aux familles nombreuses, avec une grande consommation d’eau chaude. Celles-ci peuvent alors réaliser de belles économies, car ce système est principalement utilisé pour la production d’eau chaude sanitaire, bien que le chauffe-eau solaire puisse également servir pour préchauffer l’eau de chauffage.

Budget ? Cette combinaison est la solution hybride au mazout la meilleur marché. Pour la combinaison d’une chaudière à condensation au mazout avec un chauffe-eau solaire, comptez entre 7.500 et 10.000 euros (*). En fonction de votre consommation, vous aurez rentabilisé votre investissement en dix à seize ans. Le reste sera du pur bénéfice !

2. Mazout + pompe à chaleur
Quoi ? Une pompe à chaleur, qui puise la chaleur dans son environnement directe c’est-à-dire l’air ou le sol, se combine également parfaitement avec le mazout. Cette combinaison, vous assure une efficacité énergétique maximale de votre système de chauffage même par temps très froid. Plutôt que de passer sur l’énergie électrique pour compenser le froid extérieur, votre chaudière au mazout prend alors le relais comme back-up.

Pour qui ? Cette combinaison est l’option la plus durable pour les personnes ayant une habitation dont l’installation de chauffage actuelle comporte des radiateurs ou un chauffage sol. De plus, ce système s’utilise aussi bien pour le chauffage que pour l’eau chaude. En d’autres mots, une solution complète!


Budget ? Une chaudière à condensation au mazout combinée à une pompe à chaleur coûte entre 10.000 et 15.000 euros (*). Le bureau d’études indépendant Deplasse & Associés a calculé les coûts globaux sur 15 ans d’un tel système : cette solution offre – pour une habitation existante – des émissions de CO2 inférieures de près d’un tier à celles d’une pompe à chaleur 100% électrique, et cela pour la moitié du prix !

Se chauffer durablement au mazout : aperçu des prix (*)

aperçu des prix


(*) Prix pour une habitation belge moyenne de 4 habitants. Cette habitation ‘standard’ compte trois façades, deux étages et une superficie de 180m², pour un besoin en chaleur de 28.000 kWh par an. Pour connaître le prix exact qui s’applique à votre situation, mieux vaut demander une offre à votre installateur. Les indications ci-dessus ne tiennent pas compte des frais d’installation.