Quels types d’énergie associer dans votre nouvelle construction ?

Quels types d’énergie associer

5 types d’appareils écoénergétiques

Pour réduire votre consommation énergétique, commencez par bien isoler. La manière dont vous produisez votre énergie joue aussi un rôle clé. Aujourd’hui, on installe des appareils écoénergétiques tels que des pompes à chaleur, des panneaux solaires ou encore des chauffe-eau solaires. Mais quels investissements vous permettent réellement de faire baisser votre niveau E ? Et quelle est la configuration ou l’association la plus courante et la plus intéressante ?

1. Pompe à chaleur
Une pompe à chaleur extrait la chaleur de l’air extérieur et la diffuse dans la maison via un échangeur de chaleur, généralement à l’aide d’un système de chauffage par le sol. La pompe fonctionne à l’électricité, mais en utilisant la chaleur de l’air extérieur, vous récupérez 4 fois plus de chaleur que vous n’injectez d’électricité.

Dans le cas d’une pompe à chaleur, on parle d’énergie renouvelable, car il y aura toujours de la chaleur dans l’air extérieur. Qui plus est, cette chaleur est gratuite. Si une pompe à chaleur comble vos besoins en chauffage, elle assure aussi la production d’eau chaude sanitaire. Vous voulez une maison entièrement écoénergétique et une énergie totalement renouvelable ? Produisez l’électricité nécessaire à la pompe à chaleur via des panneaux photovoltaïques.

2. Chauffe-eau solaire
Un chauffe-eau solaire capte l’énergie solaire pour chauffer l’eau chaude sanitaire. Installez un capteur solaire sur le toit et un chauffe-eau dans le débarras où est stockée l’eau chaude.

Le chauffe-eau solaire récupère la chaleur du soleil, gage d’un fonctionnement particulièrement écoénergétique. Un mètre carré ensoleillé correspond à 100 litres de mazout ou 100 m³ de gaz naturel. Il vous permet de chauffer de 50 à 70 % de votre eau. Combien coûte l’appareil ? Un peu plus de 5 000 €, mais l’investissement est rapidement rentabilisé.

3. Panneaux photovoltaïques
Le grand classique des systèmes d’énergie renouvelable. Un ensemble de cellules solaires transforme directement la lumière en énergie. Le rendement dépend de la quantité de lumière du soleil et de la surface des panneaux. Un panneau d’un mètre carré et de 250 Wc produit environ 225 kWh par an. Les panneaux photovoltaïques fournissent jusqu’à 90 % de l’électricité nécessaire à certains ménages.

Le gros avantage ? Le prix des panneaux photovoltaïques a baissé ces dernières années. Cette solution garde donc la cote. Et à l’instar d’autres appareils écoénergétiques, ils sont durables et respectueux de l’environnement.



4. Chauffage par le sol
Les pieds toujours chauds, même en plein hiver ? Installez un système de chauffage par le sol. Il s’agit, concrètement, d’un réseau de tuyaux intégrés dans la chape pour chauffer la pièce.

Les avantages ? Vous exploitez les murs au maximum et le système produit 100 % de chaleur rayonnante. Ce système est, en outre, beaucoup plus confortable que la convection étant donné que l’air ne circule pas. Enfin, un chauffage par le sol requiert des températures de chaudière moins élevées. À la clé ? Des économies d’énergie et un entretien limité, voire nul.

5. Appareils électroménagers
Qu’en est-il de la consommation de vos électroménagers ? Réfrigérateur, lave-vaisselle, sèche-linge, four, téléviseurs… Assurez-vous de disposer d’appareils écoénergétiques de nouvelle génération. Vérifiez le label énergie en magasin. La classe A correspond à une grande distinction, la classe G à un gros échec.

Un conseil : choisissez un appareil assorti d’une marguerite, l’écolabel de l’Union européenne. Des appareils peu énergivores se traduiront par des économies considérables sur votre facture énergétique.

Quelles associations écoénergétiques ont la cote ?
Quelle est la configuration la plus courante ? Que choisir à l’heure actuelle ?
Jusqu’il y a deux ans, l’association d’un chauffage par le sol et d’une chaudière à condensation gaz était la plus populaire. Mais vu le durcissement de la norme PEB et l’obligation d’exploiter des énergies renouvelables, les pompes à chaleur et les chaudières au gaz ont gagné du terrain.

Aujourd’hui, mieux vaut opter pour une pompe à chaleur air/eau combinée à des panneaux photovoltaïques. De quoi limiter fortement la consommation de la pompe à chaleur. En résumé, vous chauffez votre maison à l’aide de l’électricité que vous avez vous-même produite.

Résultat : une nette baisse du niveau E, sous E20 et E30. C’est tout bénéfice, car vous avez alors droit à des subventions.


Notre conseil ? Installez un système de chauffage par le sol. Pourquoi ? Il sera toujours rentable dans la mesure où il fonctionne à basse température (via la pompe à chaleur). Qui plus est, il vous offre évidemment un maximum de confort.


Vous voulez en savoir plus sur les avantages et les inconvénients des appareils écoénergétiques ? Vous cherchez la combinaison idéale pour votre habitation ?



-