Construire une maison : par où commencer ?

Dewaele construire une maison

Construire une maison

La construction d’une maison, c’est tout un programme qui soulève bon nombre de questions. Comment s’y prendre ? Qu’inclut le prix ? Comment vous fixer un budget ? On ne construit généralement qu’une fois au cours d’une vie. D’où l’importance de bien le faire du premier coup. Voici donc les étapes d’une construction sans souci.

Phase 1 : la préparation

De quel budget avez-vous besoin pour construire ?
Avant d’aller voir votre banquier, vous devez connaître la somme dont vous allez avoir besoin. Dressez l’inventaire de vos ressources financières : fonds propres, éventuelles recettes de la vente de votre habitation actuelle, coup de pouce financier de la famille...

Calculez ensuite ce que pourrait vous coûter votre maison.

Pour une maison à faible consommation énergétique comme une ossature bois, comptez en moyenne 1 150 à 1 250 € par m2 (hors TVA et honoraires de l’architecte), sans les aménagements extérieurs. Divisez votre budget net (hors TVA et honoraires de l’architecte) par ce prix pour obtenir la surface que vous pouvez vous permettre.

« Notre budget nous a permis de faire construire une maison à ossature bois sobre en prévoyant toutes les mesures d’économie d’énergie nécessaires. » – Famille Verbruggen

Exemple : avec un budget de 200 000 € (hors TVA et honoraires de l’architecte), vous pouvez faire bâtir une maison d’environ 160 m². Ce prix augmentera ou diminuera en fonction de la complexité du projet et du choix des matériaux.

Trouvez le terrain à bâtir idéal

Pour construire une maison, il vous faut, bien sûr, un terrain à bâtir. Gardez à l’esprit qu’il représentera une bonne part de votre budget. Le prix des terrains à bâtir varie d’une commune à l’autre et dépend surtout de la situation et de l’accessibilité.

Un conseil : consultez le prix moyen des terrains à bâtir sur le site web du SPF Économie.

Et dans la mesure où une bonne orientation peut vous permettre d’économiser de 10 % à 30 % sur votre consommation énergétique, assurez-vous aussi que la maison peut être orientée au sud afin de profiter au maximum de la lumière du soleil. Renseignez-vous également sur les prescriptions urbanistiques imposées par la commune. Vous saurez ainsi si vous pourrez réaliser vos projets de construction sur le terrain choisi. Un essai de sol est, par ailleurs, essentiel pour déterminer la portance du sol et adapter les fondations en fonction de la maison de vos rêves.

Le projet de votre maison idéale

L’architecte dessine votre maison sur la base de vos envies. Allez-vous opter pour une méthode de construction traditionnelle ou une ossature bois ? Quel style de maison préférez-vous ? Souhaitez-vous une cave, un garage supplémentaire, un dressing ? Dès que le projet définitif est prêt, l’architecte introduit une demande de permis et peaufine les plans. Vous choisissez alors le type de chauffage, la menuiserie extérieure, les appareils techniques…

Phase 2 : la construction
Après les préparatifs, les « choses sérieuses » commencent. La construction de votre maison comporte trois étapes.

Gros œuvre

Cette phase représente en moyenne 50 % à 70 % du prix total. Elle comprend tous les travaux : de la réalisation du puits de fondation et des chambres de visite au jointoiement et aux éventuels autres travaux de façade, en passant par la construction proprement dite et la maçonnerie.

Vous pouvez opter pour une construction traditionnelle, une ossature bois, une structure métallique ou des structures en béton préfabriqué. La construction traditionnelle nécessite plus de temps et dépend des conditions météorologiques. Il peut donc y avoir une différence de prix entre le début et la fin des travaux.

Pour une construction durable, l’ossature bois constitue la meilleure solution. Vous choisissez le concept et les matériaux, l’entreprise de construction s’occupe du reste. Le principal avantage réside dans la livraison rapide : la structure d’une maison à ossature bois est montée en seulement dix jours ouvrables !

Toiture et menuiserie extérieure
Dans le cas d’une ossature bois, cette phase est très rapide étant donné que la structure du toit et la menuiserie extérieure sont réalisées en même temps que l’ossature bois. Après l’étanchéisation de la toiture, la maison est étanche à l’air et à l’eau à 95 %. La phase suivante peut alors commencer : place aux techniques et aux finitions.

Techniques et finitions

Cette étape requiert une planification claire. En effet, de nombreux travaux différents se succèdent : techniques, sols et menuiserie intérieure.

Il est temps de passer à la ventilation, au chauffage, aux sanitaires et à l’électricité. L’électricien et l’installateur du chauffage central placent tout ce qui doit être dissimulé dans les murs. Vous devez, par ailleurs, vous conformer aux exigences en matière de ventilation. D’où l’importance d’une ventilation efficace.

Le plafonnage est un travail de grande ampleur. Il faut penser aux temps de séchage, qui vous empêchent de réaliser les finitions directement. L’ossature bois vous évite ce contretemps : il s’agit d’une méthode de construction à sec qui nécessite uniquement de camoufler les joints et les inégalités.

Vous pouvez ensuite commencer les sols. Choisissez-les en fonction de vos goûts et de votre budget, mais pensez aussi à la durabilité, à la facilité d’entretien, à la résistance à l’usure et au confort. La menuiserie intérieure est le dernier élément placé. Il ne vous reste alors plus qu’à peindre.

Phase 3 : la réception

Quand un entrepreneur construit une maison, la réalisation des finitions est suivie de ce qu’on appelle la « réception ». L’occasion pour vous d’examiner et de contrôler les travaux. Ce contrôle s’effectue lors d’un rendez-vous sur le chantier, en présence de l’architecte et du responsable de l’entreprise de construction.

Lors de la réception provisoire, vous pointez les éventuels vices visibles ou les travaux qui doivent encore être réalisés. Tout est consigné dans un rapport. Demandez l’aide d’un architecte et veillez à ce que la réception provisoire soit exhaustive.