fbpx

Murs enterrés humides, que faire ?

Murs enterrés humides, que faire ?

De la nécessité d’un bon diagnostic

Dans la plupart des anciennes constructions (par anciennes, comprenez de plus de 20 à 30 ans…), vous constaterez qu’il est difficile de faire tenir de la peinture ou des enduits sur des murs enterrés ou sur des murs contre terre. Leur taux d’humidité est trop important. Avant de vouloir parachever ces murs, un diagnostic adéquat est nécessaire.

Des murs enterrés rarement prévus pour être parachevés

Dans la plupart des anciennes caves, les murs contre terre n’étaient pas prévus pour être parachevés. La cave servait au stockage et ne nécessitait pas de peinture ou d’enduit sur les murs. Ce n’est que depuis quelques années, sous la pression du coût de l’immobilier, que de plus en plus de ces espaces enterrés ou semi-enterrés sont aménagés. Il s’agit donc à priori d’un mariage à contre nature. Heureusement les solutions existent.

De la nécessité d’un bon diagnostic

Avant d’entamer ce type de rénovation, il vous faudra vérifier si les murs en question ne sont pas humidifiés par un phénomène ascensionnel ou latéral. Pour l’humidité ascensionnelle, des injections de résines à haute pression en bas du mur peuvent s’avérer une solution efficace. Contre l’humidité latérale en provenance du sol, les solutions fréquemment rencontrées sont les suivantes : réaliser un doublage, réaliser un cuvelage ou traiter le mur par l’extérieur. Dans tous les cas, évitez les solutions de type doublage qui ne sont que des cache-misères et qui laisseront le mur en question se détériorer dans son humidité. Une intervention par l’extérieur est à privilégier : elle permet la pose d’une étanchéité sur le mur en question, ainsi qu’une membrane de protection et éventuellement un drain en cas de présence importante d’eau dans le sol. Les solutions de type cimentage ou cuvelage sont à envisager si aucune intervention par l’extérieure n’est possible techniquement. Le risque de cette dernière solution est que l’humidité qui ressortait en cave se manifeste aux étages.
Une fois cette question réglée, il faudra attendre que le mur en question sèche, ce qui peut prendre parfois un an pour un mur en maçonnerie de 30 cm de large.

Il vous faudra également vous pencher sur la question de l’humidité de l’air des locaux et ajouter si nécessaire un système de ventilation et/ou de déshumidification.

Et si le mur donne chez les voisins

Si votre mur donne chez vos voisins, retenez qu’ils ne peuvent pas s’opposer à ce que vous interveniez sur votre mur par l’extérieur, sauf si cela leur porte fortement à préjudice. En effet, même si le reste du mur est construit en limite de mitoyenneté, la partie enterrée d’un mur mitoyen est privative pour la partie qui en bénéficie. L’entretien incombe dès lors à son propriétaire. Cela ne vous donne toutefois pas tous les droits et nécessitera un dialogue avec vos voisins pour définir les modalités d’exécution des travaux envisagés.

AFCN
WIENERBERGER
PRIMAGAZ
REYNAERS ALUMINIUM
MITSUBISHI ELECTRIC
WINSOL
DOMUS CONCEPT
THOMAS & PIRON
ATELIER KNAUF
JK CHAUFFAGE
BELISOL
ELOYA
HARINCK nv - FRAGER
ANTARGAZ
TEAM CONSTRUCT
INFORMAZOUT
GROUP ATLANTIC
TOMWOOD sa
MAISONS DEWAELE
TECHNI-SELF
TOMWOOD sa
Pergola SO!