fbpx

Thermographie et blowerdoortest : la technologie fait-elle l’expert ?

Thermographie et blowerdoortest : la technologie fait-elle l’expert ?

De plus en plus de professionnels s’équipent de caméras thermiques ou de matériel pour effectuer un blowerdoortest

Blower door test

De plus en plus de professionnels s’équipent de caméras thermiques ou de matériel pour effectuer un blowerdoortest. La plupart de ces appareils sont livrés avec un software permettant de délivrer rapidement un rapport contenant les clichés ou les mesures effectuées.

Comme souvent, si ces technologies sont bonnes et bien conçues, il est important que l’opérateur soit formé à son utilisation.

Prenons un exemple. Tout le monde peut prendre des photos avec une caméra thermique et les imprimer avec des dégradés de rouge, jaune et bleu. Mais le nombre de personnes capables de lire correctement ces clichés est nettement moindre. Les couleurs ont-elles les mêmes significations sur deux clichés mis en parallèle ? Comment coupler ces clichés avec un diagramme de condensation ?

Thermographie extérieure d'une maison par A2 Conseils

Le risque de condensation ou de développement de moisissures est-il réel à partir de 14°, 16°, 19° (ou 9° ?) ? Quelle est la température de surface acceptable pour les parois examinées ? Comment interpréter la température sur une surface brillante ? À toutes ces questions, l’opérateur doit pouvoir répondre.

Il en va de même pour la réalisation d’un blowerdoortest, indispensable pour toute nouvelle construction, pour lequel un protocole précis doit être respecté. Les grilles ou les hottes doivent-elles être fermées lors du test ? Peut-on mettre la porte de test à l’entrée du garage ? Est-ce le même principe dans les trois régions ? Le résultat sera-t-il exprimé en n50 ou en v50 ?

Un vieil adage dit que « L’habit ne fait pas le moine !». A notre époque ne faudrait-il pas le transposer en « La technologie ne fait pas l’expert ! » ?

Articles récents

Les enduits sur isolant et les ossatures en bois, un mariage compliqué ?

Les enduits sur isolant et les ossatures en bois, un mariage compliqué ?

Une ossature en bois travaille, bouge, peut se tasser et l’enduit sur isolant est sensible aux mouvements du support ; Il pourrait se fissurer.

Optimiser sa salle de bain

Optimiser sa salle de bain

Envisageons la salle de bain sous 5 angles pour vous permettre de gagner un maximum de place et de la rendre fonctionnelle, afin qu’elle réponde à vos besoins.

Réaliser des travaux « C’était mieux avant ? »

Réaliser des travaux « C’était mieux avant ? »

Pour paraphraser le tube qui passe sur les antennes matin et soir, demander un devis « c’était mieux avant », garantir un prix fixe « c’était mieux avant » et clôturer son chantier dans les délais et au prix convenu « c’était mieux avant » ! Mise à part la question de savoir de quel « avant » il s’agit, attardons-nous sur la question des devis et des changements qui s’opèrent depuis quelques mois.

Comment gagner un maximum en luminosité ?

Comment gagner un maximum en luminosité ?

Pour gagner en luminosité dans nos constructions, le choix des matériaux, l’orientation, le choix des couleurs sont autant d’éléments à prendre en compte lors de travaux de rénovation ou de construction

MATAGANE HODY
THOMAS & PIRON
STO
STIEBEL ELTRON
MAISONS DEWAELE
ELOYA
VANDERSANDEN
TEAM CONSTRUCT
DAIKIN
DOVY février 2023
WIENERBERGER
WINSOL
MITSUBISHI ELECTRIC
PRIMAGAZ
AFCN
BELISOL
WAKO
JK CHAUFFAGE
DOMUS CONCEPT
REYNAERS ALUMINIUM