fbpx

Aérez en hiver, une ineptie ?

Aérez en hiver, une ineptie ?

Une différence fondamentale se marque à ce niveau entre les nouveaux et les anciens bâtiments.

En ces périodes plus froides, un des réflexes les plus fréquents est de nous calfeutrer pour répondre à la combinaison d’un besoin de confort et de réaliser des économies d’énergie. Les actions que nous allons mener dans cette optique comme le calfeutrage des portes et des châssis ne doivent toutefois pas mettre à mal la qualité de l’air intérieur de nos constructions.

Les risques liés à l’absence de ventilation

Si l’air devient trop confiné au sein d’une construction, le risque n’est pas inexistant que des phénomènes de condensation ou de développement de moisissures s’y développent. En cette période où l’air extérieur se refroidit progressivement, ce risque s’accroit. Il se présentera tout d’abord sur les éléments les moins bien isolés de la construction, généralement les anciens vitrages ou les coins des parois. Si ces phénomènes apparaissent, il est sans doute temps de réagir !

Une automatisation pour les nouveaux bâtiments

La plupart des nouveaux bâtiments sont équipés de ventilation de type C (simple flux) ou D (double flux). Ces systèmes, une fois correctement paramétrés, devraient supprimer complètement les apparitions de moisissures et de condensation en limitant la quantité d’humidité présente dans l’air ambiant. N’oubliez toutefois pas d’entretenir ou de remplacer périodiquement les filtres de ces systèmes.

Et pour les autres ?

Dans les constructions plus anciennes et non rénovées, il sera nécessaire de ventiler manuellement les différentes pièces. Cette ventilation est régulée par des orifices autoréglables. Si votre bien n’en est pas équipé ou que vous ressentez néanmoins le besoin d’ouvrir les fenêtres, pas de panique ! Des actions bien ciblées permettront également de garantir un climat intérieur sain sans provoquer de déperditions importantes.

En effet, pour peu que votre construction ait un minimum d’inertie (de masse au niveau de ces parois), le fait d‘ouvrir une fenêtre quelques minutes le matin ou le soir ne va pas provoquer d’inconfort important ou de déperditions conséquentes. Pour comparaison, lorsque vous ouvrez votre frigo, même quelques minutes, les aliments qui y sont stockés ne se réchauffent pas immédiatement.

Dans la plupart des cas, votre organisme est d’ailleurs fait pour qu’un inconfort se manifeste lorsque la qualité de l’air deviendra insuffisante et que la nécessité d’aération se fera sentir. Écoutez-vous !

En résumé, la ventilation et l’aération des pièces n’ont pas la même finalité et ne sont par ailleurs pas incompatibles : La ventilation a pour vocation d’assurer la qualité permanente de l’air ; l’aération ponctuelle des locaux peut, en complément de cette ventilation, fournir un appoint d‘air neuf lorsque cela sera nécessaire.

DAIKIN
TEAM CONSTRUCT
WAKO
ATELIER KNAUF
MITSUBISHI ELECTRIC
DOMUS CONCEPT
TECHNI-SELF
STIEBEL ELTRON
WINSOL
JK CHAUFFAGE
ELOYA
MATAGANE HODY
VANDERSANDEN
HARINCK nv - FRAGER
GROUP ATLANTIC
INFORMAZOUT
REYNAERS ALUMINIUM
STO
PRIMAGAZ
TOMWOOD sa
TOMWOOD sa
Pergola SO!