fbpx

PEB, ce qui devrait changer l’année prochaine

PEB, ce qui devrait changer l’année prochaine

En rénovation, pas de changement

Avec la pandémie et le confinement, on en a moins entendu parlé, et pourtant la réglementation de Performance Energétique des Bâtiments continue son évolution vers le NZEB (Nearly zero energy building) ou Q-ZEN (bâtiment dont la consommation est quasi nulle ou bâtiment Quasi Zéro Energie). À partir du 1er janvier 2021, certains changements et renforcements réglementaires vont voir le jour pour les constructions neuves.

En rénovation, pas de changement

Pour toutes les rénovations simples et les changements de destination d’un espace non chauffé en espace chauffé, la déclaration PEB à effectuer est et restera une déclaration PEB simplifiée qui ne nécessite pas de responsable PEB. Rappelons que les rénovations simples concernent les Actes ou travaux de transformation autres que des travaux de rénovation importants, qui sont de nature à influencer la performance énergétique du bâtiment et que les rénovations importantes concernent les Bâtiments faisant l’objet de travaux de rénovation importants, c’est-à-dire : lorsqu’il fait l’objet de travaux portant sur au moins 1/4 de son enveloppe.

Pour les habitations

Pour les constructions neuves ou assimilées à du neufs (reconstruction ou extension de volume de plus de 800 m3, acte de doubler un volume existant ou remplacement des installations techniques et de 75% de l’enveloppe), qu’ils s’agissent d’appartements ou de maisons unifamiliales, la valeur K maximal reste à 35 en tenant compte des n? »uds constructifs, par contre le niveau Ew devra être inférieur à 45 et la consommation théorique spécifique Espec devra rester sous les 85 kWh/m2an. Ce qui signifie concrètement, qu’à défaut d’isoler plus, les installations techniques devront être de plus en plus performantes : il faudra sans doute prévoir des panneaux solaires, de la géothermie, des boilers thermodynamiques et regrouper les installations techniques au sein de la construction, ou alors, opter pour des systèmes bénéficiant d’un très bon label Ecodesign.

Pour les autres constructions

Les autres bâtiments (Industriel, bureaux, services, HORECA, Commerces…) sont également soumis à exigences. À partir du 1er janvier de l’an prochain, leur niveau K maximum sera également de 35 sauf pour les bâtiments industriels ou la limite est placée à 55. Des exigences au niveau de la consommation de référence Ew sera également d’application.

Tous ces changements et renforcements doivent être anticipés dès aujourd’hui afin de ne pas vous retrouver pris de court au début de l’année prochaine ! Parlez-en avec votre architecte et ne consultez pas trop tard votre responsable PEB

MATAGANE HODY
REYNAERS ALUMINIUM
MAISONS DEWAELE
TEAM CONSTRUCT
ANTARGAZ
WAKO
DAIKIN
GROUP ATLANTIC
ELOYA
DOMUS CONCEPT
HARINCK nv - FRAGER
WIENERBERGER
INFORMAZOUT
STIEBEL ELTRON
MITSUBISHI ELECTRIC
BELISOL
ATELIER KNAUF
JK CHAUFFAGE
TOMWOOD sa
WINSOL