fbpx

Wienerberger réinvente les plaquettes de brique

Wienerberger réinvente les plaquettes de brique

Le briquetier va mettre en service une ligne de production innovante pour ses plaquettes de brique.

Wienerberger Belgique lance une primeur absolue dans l’industrie de la brique. Sur son site de Kortemark, le briquetier va mettre en service une ligne de production innovante pour ses plaquettes de brique. Cette ligne de production à la pointe du progrès allie trois aspects uniques: la production en ligne de plaquettes de briques, l’engobage digital et, surtout, une production neutre en CO2.

Les fines plaquettes de brique comme solution durable et permettant de gagner de la place pour isoler les façades en cas de rénovation ou pour conférer un aspect de brique aux murs préfabriqués ne datent pas d’hier. Mais le sciage de plaquettes de 2 cm d’épaisseur à partir de briques traditionnelles génère inévitablement des déchets résiduels. Ce à quoi Wienerberger va désormais totalement remédier grâce à sa ligne de production innovante. En effet, celle-ci produit les plaquettes de brique selon un principe innovant en ligne. L’élément innovant réside ici dans le fait que cette ligne produit immédiatement des plaquettes de brique d’une épaisseur de 2 cm. Adieu donc les déperditions de matériaux consécutives au sciage.

Des plaquettes dimensionnellement stables et indéformables

La technique de façonnage des plaquettes constitue une autre caractéristique unique de cette ligne de production. Celle-ci se traduit par des plaquettes de brique moulées-main extrêmement stables du point de vue dimensionnel et indéformables. Cela permet de limiter les écarts en matière d’épaisseur, de longueur, de largeur et de courbure par rapport aux plaquettes de brique disponibles à ce jour. Ces plaquettes moulées-main aux tolérances dimensionnelles très strictes nous permettront de répondre aux besoins du marché de la préfabrication. Grâce au lien évident avec la construction modulaire et circulaire, nous sommes convaincus que la part de la préfabrication va continuer d’augmenter sur le marché de la construction. Cette solution dimensionnellement stable nous permet de répondre aux exigences strictes du secteur de la préfabrication sans devoir calibrer ou débiter les plaquettes a posteriori. Et, ce faisant, de réduire la consommation d’énergie supplémentaire et les déchets.

Apparence selon les souhaits

Une troisième innovation de la nouvelle ligne de production concerne l’engobage digital. Normalement, tout changement de couleur nécessite d’adapter la composition de l’argile ainsi que le processus de production, ce qui entraîne des pertes au niveau de la transition. Il s’agit souvent de changements intensifs et cette flexibilité limitée a également un impact sur le service envers nos clients. Avec l’engobage digital, ces inconvénients appartiennent désormais au passé. Cette nouvelle solution peut être comparée à une imprimante digitale qui applique la couleur souhaitée par pixélisation sous la forme d’une couche d’argile ultra fine sur la plaquette séchée. Cette couche d’engobe est ensuite cuite dans la plaquette de brique. Les possibilités qu’offre ce procédé d’impression sont pratiquement illimitées. L’architecte peut même déterminer l’apparence de la plaquette au pixel près et, ainsi, laisser s’exprimer totalement sa créativité. L’engobage digital est de plus en plus fréquent dans l’industrie, mais c’est la première fois qu’il est appliqué en Belgique.

Production neutre en CO2

La caractéristique la plus frappante de la nouvelle ligne de production concerne le processus totalement neutre en CO2. Une primeur absolue dans le secteur des matériaux en terre cuite. Le concept respectueux du climat mis au point par Wienerberger repose entièrement sur de toutes nouvelles techniques de production électriques. En effet, tant le séchoir que le four sont entièrement électriques. Ils sont alimentés par la propre installation photovoltaïque du site (qui fournit 25% de l’énergie nécessaire), complétée par de l’énergie 100% verte. Le four fonctionne avec de la chaleur radiante, permettant de récupérer la chaleur résiduelle et de l’utiliser dans le séchoir. L’éventuelle énergie supplémentaire nécessaire à cet effet est ici aussi entièrement électrique. Ainsi, plus aucun combustible fossile n’est nécessaire pour produire les plaquettes de brique.

Emballages écologiques

Pour poursuivre sur la voie de la durabilité, Wienerberger a également revu l’emballage de ses plaquettes. Aujourd’hui, les plaquettes débitées sous eau sont encore emballées dans des boîtes en EPS. Ce qui nécessite une grande quantité de matériau d’emballage. Le nouveau processus de production rend ce type d’emballages inutile. Il permet de regrouper les plaquettes par 20 uniquement au moyen de sangles, puis de les empiler sur une palette consignée et de les protéger au moyen d’une housse circulaire.

Reportage YouTube sur la nouvelle ligne de production pour plaquettes de brique


Consulter la page WIENERBERGER
JK CHAUFFAGE
VANDERSANDEN
STIEBEL ELTRON
ELOYA
DOMUS CONCEPT
TOMWOOD sa
BELISOL
DAIKIN
GROUP ATLANTIC
REYNAERS ALUMINIUM
REMEHA
ATELIER KNAUF
MAISONS DEWAELE
STO
MITSUBISHI ELECTRIC
TEAM CONSTRUCT
WIENERBERGER
AFCN
MATAGANE HODY
WAKO
TOMWOOD sa
Pergola SO!