fbpx

Les usines Wienerberger continuent de tourner à plein régime

Les usines Wienerberger continuent de tourner à plein régime

Maintenir la pleine capacité de production et répondre à la demande du marché.

 

Depuis quelques mois, les prix élevés de l’énergie et des matières premières font la une de l’actualité. Wienerberger ressent également les effets économiques de la volatilité des marchés. Pourtant, le fabricant de matériaux de construction en terre cuite maintient la pleine capacité de sa production afin de répondre à la demande du marché.

 

Les produits en terre cuite sont des matériaux de construction populaires et font aujourd’hui encore l’objet d’une forte demande. Afin de répondre à celle-ci, les différentes usines Wienerberger de notre pays continueront à produire à 100% de leur capacité, malgré l’augmentation des prix de revient des matières premières, de l’énergie, des salaires et des matériaux d’emballage, et ce tant qu’il n’y aura pas de ralentissement sur le marché.

 

« Nous pouvons absorber nous-mêmes une partie de ces hausses de prix, mais cette situation n’est pas viable à long terme. Une augmentation des prix pour 2023 s’avère dès lors inévitable. Ce n’est pas une bonne nouvelle pour nos clients, mais nous avons aussi une responsabilité à assumer envers nos collaborateurs et la société. Nous misons pleinement sur la sécurité de l’emploi et le respect de nos engagements en matière de durabilité, afin de nous rendre moins dépendants des prix des matières premières et de l’énergie« , déclare Katrien Nottebaert, directeur commercial chez Wienerberger.

 

Économiser les matières premières et l’énergie

 

Ces dernières années, Wienerberger a élaboré un plan de développement durable ambitieux et a déjà pris les premières mesures pour réduire drastiquement sa consommation de matières premières et d’énergie. « Toutes nos nouvelles collections de briques de parement sont par exemple produites de façon standard au format mince Eco-brick, soit 6,5 cm au lieu de 10 cm. Outre les avantages en termes de durabilité, cela permet également au client d’isoler davantage sans perte d’espace. Un investissement intelligent, surtout au vu des coûts élevés actuels pour chauffer la maison.

À côté de cela, nous avons installé des panneaux solaires sur tous nos sites de production et des éoliennes sont actuellement en cours de construction sur le site de Beerse.

 

Supprimer totalement les combustibles fossiles

 

Le plan du fabricant de matériaux de construction en terre cuite va même encore plus loin et prévoit la suppression totale des combustibles fossiles. « Nous démontrons déjà que c’est possible sur notre site de Kortemark. Au début de cette année, nous y avons en effet mis en service une ligne de production totalement neutre en CO2. Au lieu du gaz naturel, nous y utilisons de toutes nouvelles techniques de production électriques. Le séchoir et le four fonctionnent de manière entièrement électrique et utilisent la chaleur résiduelle. De plus, ils sont alimentés par leur propre installation photovoltaïque, complétée par de l’énergie 100% verte. Notre plan de développement durable prévoit le déploiement de ces techniques sur toutes nos lignes de production au cours des prochaines années, ce qui nécessitera des investissements importants. En tant que fabricant, nous mettons donc tout en œuvre pour devenir moins dépendants des conditions économiques du marché ainsi que pour préserver l’emploi et la production. Mais cela ne se fait pas d’un claquement de doigts. Ces dernières années, nous avons déjà travaillé dur pour atteindre nos ambitieux objectifs en matière de durabilité« , conclut Katrien Nottebaert.

 

>>> PRENEZ CONTACT AVEC WIENERBERGER


Consulter la page WIENERBERGER
STO
ELOYA
HARINCK nv - FRAGER
REYNAERS ALUMINIUM
REMEHA
AFCN
ATELIER KNAUF
VANDERSANDEN
INFORMAZOUT
ANTARGAZ
DAIKIN
DOMUS CONCEPT
STIEBEL ELTRON
WIENERBERGER
PRIMAGAZ
MITSUBISHI ELECTRIC
GROUP ATLANTIC
WAKO
TOMWOOD sa
MAISONS DEWAELE