fbpx

Construire circulaire, sans perdre de vue le contexte ni l’aspect abordable selon Wienerberger

Construire circulaire, sans perdre de vue le contexte ni l’aspect abordable selon Wienerberger

Un système de construction dépend du contexte

Dans le cadre d’une interview exclusive accordée à Wienerberger, l’architecte Lode Goethals, du cabinet d’architecture et d’ingénierie BAST, aborde la vision de ce dernier en matière de construction circulaire. Dans un monde où les gens cherchent à construire, informer correctement le client afin qu’il change de mentalité et opte pour la construction circulaire revêt, selon BAST, une importance essentielle. Un système de construction ne doit pas être appliqué partout, de manière générique, mais dépend du contexte. En outre, BAST tient également compte de la composante sociale, à savoir le caractère abordable de la construction.

 

Choix du système en fonction du lieu

 

Aux yeux de l’architecte, un système de construction ne doit pas être appliqué partout de manière générique. Tout dépend du contexte. « Il me semble logique de préserver et réutiliser un bâtiment robuste à proximité de grands axes de circulation. Les anciens bâtiments d’usine avec leurs structures solides, leurs hauts plafonds, leurs façades pétries, etc., pourront souvent être aménagés librement. Impossible de trouver mieux. Aucune nouvelle construction ne pourra rivaliser avec cela sur le plan écologique. Ce sera par contre très différent dans une zone reculée, où il sera en fait préférable de ne pas habiter. Là, d’autres solutions circulaires s’avèreront plus indiquées. Il n’en reste pas moins que n’importe quelle maison mitoyenne en ville sera plus durable qu’une villa quatre façades, même si celle-ci a été conçue de manière écologique.

BAST prend également en compte la composante sociale. « Quels que soient les matériaux ou la solution choisis, il faut avant tout que cela reste abordable« , souligne Lode Goethals. « Produits à plus petite échelle, les matériaux bio-écologiques impliquent davantage d’artisanat. Ce qui les rend par conséquent souvent plus chers. En nous conformant à la composante sociale de notre philosophie, nous optons délibérément pour une stratégie différente. Mais cela peut aussi dépendre du contexte. Nous ne dissimulerons pas toujours une façade de rue ayant une certaine valeur derrière une couche d’isolation, mais la préserverons afin de conserver son authenticité. Cela a aussi une valeur. »

 

La force de frappe comme atout majeur

 

« En tant que grande entreprise, Wienerberger possède deux atouts majeurs: la possibilité d’investir dans la recherche et de toucher un large public », affirme Lode Goethals. « Vous bénéficiez à la fois d’une grande notoriété et d’une présence locale. Cela vous donne la capacité de faire bouger les gens. Mais je suis conscient qu’il est difficile de faire changer les mentalités d’un seul coup. C’est l’histoire de la poule et de l’œuf. En tant qu’architecte, nous travaillons à la demande. Tandis que chez Wienerberger, vous devez être prêt à proposer ces solutions aux gens lorsqu’ils sont convaincus de la nécessité de construire de manière circulaire. »

« Pour Wienerberger, je pense qu’il est surtout important de faire montre de la plus grande transparence possible au niveau des produits et des processus. Cette composante éthique n’entraîne peut-être pas un retour sur investissement à court terme, mais à long terme, elle renforce la crédibilité et la confiance. Je trouve aussi très intéressant que vous regardiez délibérément plus loin que votre propre produit. Cela vous permet de déceler plus rapidement les nouvelles tendances. La recherche reste ici importante, certainement pour dépasser les limites de votre propre produit, en étant par exemple en contact direct avec les architectes et les maîtres d’ouvrage. Cela permet aux fournisseurs d’offrir des garanties plus longues et de collaborer structurellement d’une manière différente. Lorsque l’on veut innover, une relation de confiance et un contact direct avec les fabricants sont essentiels. »

 

Projet Ten Dries

 

Wienerberger et BAST architects & engineers se sont rencontrés sur le projet Ten Dries à Sint-Denijs. À la demande de l’asbl Jongerenzorg Zuid-West-Vlaanderen, les architectes ont ici conçu deux nouveaux bâtiments résidentiels pour des enfants et des jeunes issus de programmes d’aide à la jeunesse. Pour le maître d’ouvrage, construire durable signifie également être en phase avec les développements innovants. Cette attitude a insufflé aux architectes la confiance nécessaire pour choisir ClickBrick de Wienerberger. Wienerberger a assisté l’architecte et l’entrepreneur Himpe dans l’application de ce système de superposition à sec. Il s’agit également d’un projet pilote pour ce concept innovant de façade circulaire en Belgique.

 

>>> PRENEZ CONTACT AVEC WIENERBERGER


Consulter la page WIENERBERGER
REYNAERS ALUMINIUM
TOMWOOD sa
AFCN
MITSUBISHI ELECTRIC
DAIKIN
STO
HARINCK nv - FRAGER
MATAGANE HODY
SIBOMAT
TEAM CONSTRUCT
TECHNI-SELF
PRIMAGAZ
JK CHAUFFAGE
INFORMAZOUT
REMEHA
ATELIER KNAUF
THOMAS & PIRON
VIESSMANN
BELISOL
MAISONS DEWAELE
TOMWOOD sa
Pergola SO!