fbpx

Un bardage bois à l’épreuve du temps

Un bardage bois à l’épreuve du temps

Quelques règles d’or sont toutefois à ne pas négliger.

Le bois est réputé pour son côté écologique et durable. Lorsqu’il est utilisé en bardage, il peut présenter un aspect rustique ou contemporain. Il peut être traité chaque année ou il est possible de le laisser se patiner avec le temps. Quelques règles d’or sont toutefois à ne pas négliger.

Un choix d’espèces adéquates

Selon l’aspect que vous souhaitez obtenir après quelques années, le choix de l’espèce à mettre en ? »uvre va sans doute être différent.
Si vous visez une uniformité de teinte, il vous faudra appliquer un traitement sur le bois avant sa mise en ? »uvre (afin que toutes ses faces soient traitées et qu’il ne se déforme pas). Soyez conscients qu’il vous faudra renouveler ce traitement annuellement. La couleur du bois retenue et son espèce, tant qu’il possède la résistance suffisante, ont peu d’importance vu que le bardage peut être coloré par son traitement.
Si vous pensez laisser le bardage se patiner, optez pour un bois comme le cèdre qui évoluera vers les tons gris, sans nécessiter d’ajout de traitement.

Une architecture différente en fonction de l’aspect souhaité

Lorsque votre projet de construction ou de rénovation comporte des décrochements, des portes à faux ou des débordements, le bois vieillira de manière différentielle selon son exposition. Ce sera également le cas sur des façades exposées différemment aux intempéries et à l’ensoleillement. Si votre projet répond à ces critères, optez pour un bardage traité, ou, soyez prêts à accepter les modifications de teintes non uniformes.
Pour les projets plus « lisses » ou si les différences de vieillissements et de teintes ne vous dérangent pas, vous pourrez laisser vieillir votre bardage sans lui appliquer de traitements.

La ventilation, une alliée incontournable

Tout bardage, quelles que soient les essences de bois qui le composent, doit être ventilé du côté intérieur également. Un lattage et parfois un contre-lattage (selon le sens de pose du bardage) devront permettre aux deux faces du bardage d’être dans les mêmes conditions d’humidité et de température. À défaut, les planches risquent de rapidement se voiler et s’abîmer.

Des fixations adéquates

Il existe toute sorte de règles relatives au mode de fixation des éléments de bardage en bois : qu’il s’agisse de clous, de vis ou de collage. Leur longueur, leur position et leur nombre ne pourront être laissés au hasard. Dans certains cas, il ne sera pas inutile de préforer les fixations afin d’éviter un éclatement des planches.

Si le bois présente un aspect naturel et que sa pose en bardage semble à la portée de tout bon bricoleur, inspirez-vous de ces conseils pour donner à votre bardage la durabilité et l’aspect auquel vous aspirez.

TEAM CONSTRUCT