fbpx

Enduit sur isolant, ne négligez pas les détails !

Enduit sur isolant, ne négligez pas les détails !

Enduits sur isolants : certains points doivent encore faire l’objet d’une vigilance accrue

Presque exclusivement réservés à nos voisins luxembourgeois il y a dix ans, les enduits sur isolants se sont largement implantés chez nous depuis quelques années. Si le principe constructif semble bien acquis pour tous, la pratique de chantier démontre que certains points doivent encore faire l’objet d’une vigilance accrue.

Tous les éléments issus d’un même fabricant

Afin de garantir la comptabilité des différents matériaux entre eux, les fabricants ont conçu des systèmes complets comprenant l’enduit, les armatures, les accessoires d’angles ainsi que les couches de préparation et la couche finale. Pour conserver les garanties d’usage, il est nécessaire de s’assurer que tous ces éléments proviennent bien du même fabricant. Ceux-ci ont généralement obtenu un ATG (agrément technique généralisé) pour leurs produits qui décrit comment mettre en ? »uvre le système, avec quels produits et dans quelles conditions. Ne négligez pas cette précieuse source d’informations disponible gratuitement sur le site de l’UBATC.

Une protection complémentaire en partie basse

Un enduit sur isolant ne se réalise pas de la même manière sur les 50 à 60 cm inférieurs en contact avec le sol que sur le reste de la façade. Cette partie basse étant soumise à des contraintes plus importantes (coups, projections d’eau…), un enduit spécial de socle devra y être appliqué. La jonction entre cet enduit de socle est généralement réalisée à l’aide d’une cornière de jonction.

De plus, cet isolant de socle et son enduit se prolongeront généralement sous le niveau du sol extérieur de 50 à 60 cm afin de couper le pont thermique à cet endroit. Le pied de l’isolant devra y être coupé en oblique et complètement cimenté afin d’éviter sa détérioration par l’humidité et les rongeurs.

Les sites web des fabricants regorgent de détails constructifs illustrants ce principe. N’hésitez pas à vous y référer !

Une étanchéité à chaque jonction

Si un enduit sur isolant est généralement étanche sur la totalité de sa surface, il vous faudra veiller à ce qu’il en soit de même à chaque interruption d’enduit ou jonction avec un élément constructif (seuils, châssis…). La combinaison de bandes d’étanchéité précomprimées pour remplir le joint et d’un joint souple de finition rendra celle-ci étanche et garantira la tenue dans le temps de l’enduit. À défaut, l’eau finira par s’y infiltrer. Avec les cycles de gel et de dégel des hivers successifs, l’enduit finira par fissurer et se décollera de son support. Veillez donc à ce que ces points critiques soient correctement réalisés.

En respectant ces trois grands principes, votre construction sera à l’abri pour de nombreuses années. Discutez-en avec votre entreprise ou votre architecte : de la qualité des détails dépendra la durabilité de votre projet.

VIESSMANN
AFCN
ATELIER KNAUF
INFORMAZOUT
TECHNI-SELF
DAIKIN
DOMUS CONCEPT
ANTARGAZ
GROUP ATLANTIC
THOMAS & PIRON
VANDERSANDEN
STO
REMEHA
REYNAERS ALUMINIUM
WIENERBERGER
MAISONS DEWAELE
WAKO
HARINCK nv - FRAGER
TEAM CONSTRUCT
BELISOL
TOMWOOD sa
Pergola SO!