fbpx

Des murs enterrés étanches, mission impossible ?

Des murs enterrés étanches, mission impossible ?

Réaliser des murs enterrés

L’eau, nous l’apprécions dans les piscines, dans les citernes, de temps en temps pour le jardin, mais nous faisons tout pour éviter de la retrouver dans nos caves ou au rez-de-chaussée de nos constructions. Les principes à respecter à cette fin sont les suivants.

Des murs en béton ?

Réaliser des murs enterrés uniquement en béton risque de ne pas vous donner entièrement satisfaction. En effet, pour qu’un mur de cave soit étanche, il est nécessaire qu’il fasse au minimum 30 cm d’épaisseur, que des adjuvants y soient prévus et que le béton ne présente aucune microfissure après bétonnage : celles-ci seraient immanquablement sources d’humidité. Dans la pratique, il n’est pas aisé de remplir complètement ces conditions.

Un cimentage et un goudronnage appliqués ?

La solution d’étanchéité la plus répandue jusqu’il y a quelques années était l’application d’un cimentage hydrofuge et d’un goudronnage en surface extérieure des murs enterrés. Si cette solution reste économiquement intéressante, il n’en reste pas moins que si le support fissure, qu’il soit en maçonnerie ou en béton, le cimentage fissurera également avec un risque que le goudronnage en fasse de même à son tour. Cette solution ne peut donc donner les garanties nécessaires.

Une étanchéité souple

Afin de reprendre les éventuels mouvements ou fissurations du support, seule une étanchéité souple, de type bitumeuse par exemple, donnera les garanties nécessaires. Pour ce faire, il sera nécessaire de la coller jusqu’au pied de la fondation afin que toutes les jonctions entre les fondations et les murs enterrés soient couvertes. Cette étanchéité devra être armée dans sa masse et coulée ou soudée aux parois enterrées. Si cette solution est techniquement efficace, son coût est toutefois plus important.

À préciser que les membranes gaufrées ne sont pas destinées à étanchéifier les murs enterrés, mais uniquement à protéger les étanchéités lors des travaux de remblais ultérieurs à leur pose.

Le drain, un plus nécessaire ?

Selon la nature du sol, il pourra être décidé de poser un drain. Toutefois, celui-ci devra être entretenu régulièrement afin qu’il ne produise pas l’effet inverse de celui escompté, c’est-à-dire de conduire l’eau du terrain au pied de la fondation.

En résumé, pour conserver vos caves au sec, prenez les précautions nécessaires. Si étanchéifier correctement des murs de cave lors de la construction présente un certain coût, corriger une étanchéité par la suite présente un coût bien plus important.

STO
REYNAERS ALUMINIUM
AFCN
VANDERSANDEN
HARINCK nv - FRAGER
MATAGANE HODY
MAISONS DEWAELE
REMEHA
MITSUBISHI ELECTRIC
TEAM CONSTRUCT
INFORMAZOUT
GROUP ATLANTIC
THOMAS & PIRON
WINSOL
ANTARGAZ
ATELIER KNAUF
WIENERBERGER
JK CHAUFFAGE
BELISOL
STIEBEL ELTRON