fbpx

Évacuation des eaux usées, plus qu’une simple question de pente

Évacuation des eaux usées, plus qu’une simple question de pente

Comment les éviter les problèmes d'égouttage ?

Cela semble naturel, les quantités d’eau que nous rejetons s’en vont dans l’égout public ou sont rejetées quelque part dans le sol après avoir été épurées. Le principe est simple. Toutefois, dans la pratique, cela l’est sans doute moins et de nombreux problèmes de bouchage et d’odeur sont malheureusement constatés. Comment les éviter ?

Des matériaux adéquats

Aujourd’hui, deux types de matériaux sont fréquemment utilisés pour réaliser des égouts privatifs : le PVC (gris ou orange) et le PE-HD (noir). Si le PE-HD offre une meilleure résistance physique et acoustique, il reste plus cher que le PVC.

Anciennement, les égouttages étaient réalisés en grès. Ces tuyaux d’une longueur d’un mètre environ étaient posés bout à bout. Le problème de ces tuyaux réside dans l’étanchéité du joint entre les différentes sections qui, s’il perd de son efficacité dans le temps, laisse s’échapper l’eau qui creuse petit à petit le sol, risquant de provoquer un affaissement ou un déboitement de l’égout, voir une déstabilisation des éléments fondés à proximité. En cas de rénovation d’anciens bâtiments, n’hésitez donc pas à faire réaliser un contrôle préventif par caméra de vos égouts afin de vous assurer du bon état de ceux-ci ou de prévoir l’enveloppe budgétaire nécessaire pour leur remise en état.

Lors de rénovation, ne perdez pas de vue que si un égouttage en grès a été calculé pour les anciennes chasses déversant 6 à 8 litres, ses aspérités risquent de provoquer des bouchons avec des chasses économiques de 3 litres !

Un lien entre la pente et le diamètre

Outre les précautions élémentaires à prendre comme l’utilisation de raccords et de coudes à 45° plutôt qu’à 90°, les pentes et les diamètres de vos égouts et réseaux d’évacuation doivent être calculés précisément en fonction des points de versage et des coefficients normatifs de calcul. Il est en effet rare que vous tiriez la chasse, en même temps que vous vidiez le bain, que le lave-vaisselle se vide, que la douche fonctionne et que l’évier de la cuisine se vide simultanément.

En fonction de ce débit théorique calculé, les normes définissent une corrélation entre le diamètre des tuyaux et leurs pentes. Dans tous les cas, il est conseillé de ne pas descendre en dessous de 1,5 à 2 % pour les eaux usées et fécales. Ce calcul est à faire par votre entrepreneur et/ou votre architecte, ou encore par un bureau spécialisé pour les projets de plus grande envergure.

Un autre problème : les remontées d’odeurs

Il n’est pas rare d’être dérangé, à divers degrés, par un ou plusieurs problèmes d’odeurs. Leurs recherches olfactives peuvent s’avérer complexes et chronophages. Or, pour 250 ?,? à 300 ?,?, il est possible de réaliser des tests fumigènes sur les égouts afin de visualiser par où passent ces odeurs en les rendant « visibles ». En maximum une heure, vous aurez identifié les causes de celles-ci.

Si les égouts sont des éléments en majorité invisibles dans un projet, ne négligez pas leur bonne conception et l’entretien régulier de ceux-ci afin d’éviter de bien mauvaises surprises.

REMEHA
JK CHAUFFAGE
THOMAS & PIRON
ATELIER KNAUF
REYNAERS ALUMINIUM
MITSUBISHI ELECTRIC
TECHNI-SELF
DOMUS CONCEPT
VANDERSANDEN
STO
MAISONS DEWAELE
WIENERBERGER
TEAM CONSTRUCT
WAKO
DAIKIN
INFORMAZOUT
ELOYA
PRIMAGAZ
GROUP ATLANTIC
AFCN
TOMWOOD sa
Pergola SO!