Un combustible pauvre en carbone

Base-Grand(ArticleSiteWeb)1170x482.jpg

Il est agréable et confortable de se chauffer avec ce mélange de combustible

Les premières familles se chauffent cet hiver avec un combustible pauvre en carbone dans leur installation au mazout existante et émettent un tiers de CO2 en moins.

Il y a quelques semaines, du combustible ‘R33’ a été livré à plusieurs familles belges. Le R33 est un mélange de 67% de mazout conventionnel et de 33% de combustible renouvelable. Ce mélange de combustibles R33 utilisé pour ce projet pilote n’est actuellement pas disponible mais au cours des journées froides qui ont suivi, ces familles ont néanmoins pu expérimenter à quel point il est agréable et confortable de se chauffer avec ces combustibles pauvres en carbone.

Un tiers de CO2 en moins

Ce mélange de combustible permet à lui seul de réduire les émissions de CO2 d’un tiers par rapport à l’utilisation du mazout classique. Les combustibles pauvres en carbone jouent donc un rôle important dans la stratégie européenne vers la neutralité carbone en 2050.
« L’expérience avec le nouveau mazout ne change rien à notre niveau de confort, par contre on sait qu’au niveau CO2 il y aura vraiment moins d’émissions, ce qui est super important dans notre idée de faire attention à l’environnement. », déclare Brigitte d’Eghezée.

Parfaitement compatible avec les chaudières et cuves existantes

Le grand avantage des combustibles liquides pauvres en carbone utilisés dans le cadre de cette campagne est qu’ils sont « drop-in », cela signifie qu’ils peuvent parfaitement être utilisés dans les installations de chauffage existantes et qu’ils peuvent également être mélangés – en diverses proportions – avec le mazout traditionnel.
« Le livreur était très sympathique, et tout s’est passé de la même manière que d’habitude. Au niveau du confort de chauffe, tout est normal et rien n’a nécessité de changements structurels. C’est un combustible que je continuerai à utiliser. » témoigne Philippe de Beauraing.

Découvrez les expériences de Brigitte et Philippe ainsi que celles d’autres utilisateurs de combustibles pauvres en carbone.

>>> Regardez les vidéos

Vous souhaitez en savoir plus sur les combustibles liquides pauvres en carbone ?

>>>Téléchargez notre guide gratuit