Un pas de plus vers le NZEB (Nearly Zero Energy Building)

Un pas de plus vers le NZEB (Nearly Zero Energy Building)

Depuis l’émergence de la PEB en 2008, les exigences à atteindre en construction neuve ou en rénovation ont fait l’objet de nombreuses réformes, au nombre de sept à ce jour. Les modifications de la méthode PEB qui sont d’application depuis le 1er janvier 2017, devraient être les dernières avant l’échéance de 2021, afin d’atteindre les ambitions NZEB : Produire des bâtiments qui ne consomment presque pas d’énergie.

CE QUI CHANGE EN 2017

Coup de Châssis - PMD Pierret System

Premier pas pour atteindre cet objectif, les exigences de valeurs U sur différentes parois sont renforcées. Pour mémoire, la valeur U représente la conduction thermique (transfert thermique) au travers d’une paroi. Depuis le 1er janvier2017, c’est le cas pour les planchers (Umax = 0,24 W/m2K), ainsi que pour les châssis dans leur ensemble (Umax = 1,50 W/m2K). La méthode de calcul 2017 a également supprimé la possibilité pour certaines parois de se référer à une valeur de résistance thermique R (m2K/W) plutôt qu’à la valeur de conductivité U (W/m2K).

D'autre part, les indicateurs Ew et Espec se voient dotés de nouveaux maxima en fonction de l'affectation du bien. Nous les développerons dans une prochaine news. 

CE QUI NE CHANGE PAS CETTE ANNÉE

Les valeurs maximales de niveau K mises en place en 2016 restent inchangées (55 pour les bâtiments industriels et 35 pour les autres).

Pour les exigences à atteindre, la distinction reste identique selon le type de travaux, qu’il s’agisse de rénovations simples, importantes, neuves ou assimilées à du neuf.

 

Calorifugeage

Mises en place en 2016, les exigences relatives aux installations techniques sont maintenues pour les quatre années à venir. Ainsi, les chaudières au gaz ou au mazout, les pompes à chaleur, les chauffages électriques directs, les productions d’eau chaude sanitaire électriques, les machines à eau glacée, ainsi que les récupérateurs de chaleur devront répondre à certains critères de performance. L’obligation de calorifugeage des conduites d’eau chaude, d’eau glacée, ainsi que les conduites d’air nécessiteront également, comme en 2016, la mise en œuvre d’un calorifugeage (isolation des installations de circulation d'eau chaude ou chauffage).


CE QUI DEVRAIT ENCORE ARRIVER AVANT 2021

Pour tous les bâtiments privés, la réforme PEB 2017 devrait être la dernière avant 2021. Par contre, pour les acteurs publics, dès 2019, le législateur devrait imposer de montrer l'exemple. À partir de cette date, ils devront déjà appliquer les normes NZEB pour les nouvelles constructions.

-
-JE SOUHAITE RECEVOIR DE L'INFO SUR CETTE THEMATIQUE