Nouveaux quartiers entièrement connectés ?

smart cities

Des connections à différentes échelles

L’idée n’est pas nouvelle et elle fait petit à petit son chemin. De plus en plus de littératures professionnelles l’évoquent. A partir des petits objets que sont les téléphones et les tablettes, il est possible technologiquement d’optimiser et de réguler dans différents domaines. Celui de la construction et de la rénovation n’y échappe pas. Pour parler de manière connectée, placez dans vos conversations le mot « SMART » en différentes occasions !

Depuis les interfaces dont nous disposons aujourd’hui et qui ne cessent d’évoluer, il sera bientôt possible d’optimiser et de gérer à différents niveaux, tant individuels que collectifs. Plusieurs changements sont annoncés pour le domaine de la construction dans les années à venir. Tant les concepteurs, les entrepreneurs que les particuliers vont devoir en tenir compte.

Les SMART BUILDINGS

À l’échelle individuelle, ne parlez plus de bâtiments à haute efficacité énergétique gérés et contrôlés en termes d’énergie (optimisation de la consommation), de santé (suivi médical), de sécurité (accès), de confort (température, hygrométrie) et de maintenance, parlez tout simplement de SMART BUILDING.

La plupart de ces interfaces de gestion existent déjà, sont bien connues et utilisées tant par les professionnels que par le grand public : gestion des panneaux solaires, thermostats et chaudières pilotés par le GSM, compteurs reliés par WI-FI au gestionnaire de réseau… La question de leur réalité ne se pose plus, les principes en sont acquis. À la moindre anomalie, le fabricant sera prévenu en temps réel et devrait pouvoir intervenir.

Les SMART DISTRICTS

En prenant un peu de recul par rapport aux unités construites, à l’échelle collective et en regroupant plusieurs constructions, il est possible de réaliser des économies financières et écologiques en termes de mobilité partagée, de réseaux communs à partir d’énergie renouvelable, de gestion des déchets et de récupération collective de chaleur.
La conception de ces SMART DISTRICTS devient un défi pour les années à venir. Différents quartiers ont été conçus récemment en tentant de répondre à ces principes. La devise de notre pays n’est-elle pas l’Union fait la force ?

Les SMART CITIES

Dans la prolongation des SMART DISTRICTS, même si elles sont encore fort théoriques à ce jour, les SMARTS CITIES se veulent des villes régulées et gérées en temps réels par la collecte et l’analyse des données récoltées sur le terrain.

S’il est vrai que les nouvelles technologiques (qui ne sont plus si nouvelles que ça…) sont de plus en plus intégrées dans nos modes de construction, une question fondamentale à vous poser est de savoir jusqu’où êtes-vous prêts à embrayer dans ce type de processus et quelles sont les plateformes qui pourront être utilisées.

-
-JE SOUHAITE RECEVOIR DE L'INFO SUR CETTE THEMATIQUE