Construire en bois sous la pluie

Construire en bois sous la pluie

La construction en bois a le vent en poupe, notamment pour les très bonnes performances d’isolation qu’il est possible d’atteindre lorsque la totalité de la structure en bois est remplie d’isolant. Si vous optez pour cette méthode constructive, ne perdez pas de vue qu’elle nécessite de prendre au minimum deux précautions afin d’éviter de désagréables surprises : son marquage CE et sa mise en œuvre au sec !

UN MARQUAGE POUR LES ÉLÉMENTS DE STRUCTURE

Mis en place de manière transitoire en 2011, le marquage CE des structures en bois est devenu obligatoire le 1er juillet 2013. Ce marquage permet de garantir que les bois mis en œuvre possèdent les caractéristiques nécessaires pour assurer la durabilité de la construction, tant en terme de stabilité, de santé que de protection de l’environnement. Les différentes sections rectangulaires de bois sont ainsi classées selon leur classe de résistance : de C16 à C40 pour les résineux et de D30 à D70 pour les feuillus.

Il n’est donc plus question depuis 2013 de laisser rentrer sur votre chantier un élément en bois de structure sans marquage CE.

DES CONDITIONS DE MISE EN OEUVRE ADÉQUATES

Construction en bois sous la pluie

Veillez également à ce que, lors de leur mise en œuvre, les éléments en bois présentent le taux d’humidité recommandé, principalement lorsqu’ils sont inclus dans des parois extérieures ou fermées sous forme de caissons. Ce point d’attention est d’autant plus important à examiner lorsque ces caissons sont insufflés ! Il est recommandé que taux d’humidité des bois de structure mis en œuvre soient de maximum 18 % et que le taux d’humidité de l’air ambiant soit de maximum 75 %.

À défaut, l’humidité présente dans le caisson sera retenue par l’isolant ou par le bois. Or, un caisson obscur, chaud et humide présente les conditions idéales pour le développement de champignons ou de moisissures… Y compris la mérule, dont les spores sont présentes dans l’air ambiant…

Si par malchance, le bois venait à être mouillé en cours de chantier (et oui, il pleut parfois en Belgique), laissez-le sécher et contrôlez son taux d’humidité avant de continuer la construction… Il vaut mieux attendre un peu que tout recommencer !

Des éléments de structure en bois marqués, ainsi que les respects de quelques précautions en terme de taux d’humidité sont deux conditions essentielles pour construire en bois sereinement.


-
-JE SOUHAITE RECEVOIR DE L'INFO SUR CETTE THEMATIQUE