4 clés pour l’ossature bois

4 clés pour l’ossature bois

Construction ossature bois Just Wood

Les constructions en ossature bois sont de plus en plus répandues dans nos régions et ont actuellement bonne presse. Différents arguments commerciaux sont mis en évidence dont la vitesse d’exécution élevée, le faible taux d’humidité de la construction et la faible épaisseur des murs pour obtenir une même isolation. Si vous optez pour ce type de construction, soyez attentifs aux points suivants.

1. Les principaux risques pour une ossature bois - et son isolation - sont l’humidité et les animaux. Veillez donc à positionner la lisse basse (première pièce sur laquelle pose l’ossature) un peu plus haut que la dalle de sol afin de la protéger en cas d’inondation et de rendre impossible son accès aux rongeurs.

2. Veillez au taux d’humidité des bois utilisés pour l’ossature. Les bonnes pratiques veulent que celui-ci soit de maximum 15 % avant de refermer les parois. Lors de cette fermeture, le pare-vapeur doit être posé immédiatement après l’isolant.

Construction ossature bois MT WOOD

3. Le pare-vapeur ne peut être percé en aucun point. La moindre fuite d’air, induisant de la condensation dans l’épaisseur de la paroi, risque d’être catastrophique. Ne faites donc passer aucune gaine technique dans les murs extérieurs. Prévoyez une contre-cloison technique à l’intérieur de ceux-ci. 

4. De plus en plus d’ossatures bois sont isolées par insufflation, généralement de cellulose. Cet isolant possède de très bonnes qualités thermiques et écologiques, à condition d’être sec et bien mis en œuvre. Il est donc primordial que les parois soient parfaitement sèches lors de l’insufflation. Le chantier doit donc être mis rapidement à l’abri des intempéries.

En résumé, votre ossature se portera bien tant qu’elle évitera les fuites, la condensation et les rongeurs ! 

Constructions ossatures bois Druwid
 

-
-JE SOUHAITE RECEVOIR DE L'INFO SUR CE PRODUIT